Archives

Roustem Saïtkoulov joue salle Gaveau

roustem-saitkoulovLe 23 mars 2011, Roustem Saïtkoulov , pianiste français d’origine russe, donne un récital très attendu salle Gaveau.
Lauréat du Concours Long-Thibaud, ainsi que de nombreux concours internationaux, tels que Busoni à Bolzano, Géza Anda à Zurich (deuxième prix et grand prix du public), il a gagné le Concours de Rome et les « Piano Masters » de Monte-Carlo.
A Paris, Roustem Saïtkoulov joue Chopin, Schumann, Prokofiev et Stravinski.

Pour sa première venue au Festival de Colmar, il se produira en formation de chambre avec le violoniste Alexandre Brussilovsky et le violoncelliste François Salque en hommage au trio de légende qu’avaient formé, entre 1905 et 1940, Jacques Thibaud, Pablo Casals et Alfred Cortot.

Venez découvrir ce magnifique pianiste dans un programme résolument romantique : Mendelssohn et Schumann.

Roustem Saïtkoulov sera à Colmar le samedi 2 juillet 2011 (concert inaugural de la série des « après-midis » musicaux, à la Chapelle Saint-Pierre à 18h15).
 

Le Quatuor Apollon Musagète en concert à Lucerne

quatuor-apollon-musagete.jpgDans le cadre du cycle de musique de chambre donné dans la magnifique salle de concerts à Lucerne, le Quatuor à cordes Apollon Musagète se produira le dimanche 20 mars 2011 dans un programme séduisant qui propose aux côtés du célébrissime Quatuor Rosamunde de Schubert des pages peu connues de François-Joseph Gossec et de Witold Lutoslawski.

En résidence actuellement au prestigieux Musikverein de Vienne, le jeune ensemble fondé en 2006 avait créé une véritable sensation, en remportant deux ans seulement après sa création l’un des concours de musique de chambre les plus réputés au monde, celui d’ARD de Munich.

Sélectionnés pour 2010-2011 par le programme international « The Rising Stars », le Quatuor Apollon Musagète se produira pour la première fois au Festival de Colmar, après avoir été acclamé cette saison aussi bien au Concertgebouw d’Amsterdam, qu’à la Cité de la Musique à Paris, ou encore à la Tonhalle de Zurich.

Ne manquez pas la première venue du Quatuor Apollon Musagète au Festival de Colmar !

Il jouera dans le cadre des « midis musicaux » du Festival le mardi 5 juillet 2011 à 12h30 au Koïfhus un somptueux programme Mozart – Mendelssohn.
 

Barry Douglas à la conquête de l'Espagne

barry_douglas_par-mark_harrison.jpgDe retour en Europe après une série de concerts aux Etats-Unis, Barry Douglas et son orchestre Camerata Ireland seront les 18 et 19 mars à Bilbao et à Oviedo.
Le pianiste et chef d’orchestre irlandais proposera un programme entièrement dédié aux compositeurs russes si cher à son cœur, et dirigera du piano le Premier concerto pour piano, trompette et orchestre de Dmitri Chostakovitch.

Applaudi à Colmar depuis 1992 (et son mémorable Premier concerto pour piano de Tchaïkovski sous la baguette de l’illustre chef russe Evgeny Svetlanov), Barry Douglas reviendra au Festival en 2011 avec un autre grand maître de la baguette, Marek Janowski.

Barry Douglas jouera le samedi 2 juillet 2011 avec l’Orchestre symphonique de la radio de Berlin le magnifique Deuxième concerto pour piano de Saint-Saëns, chef-d’œuvre du répertoire postromantique. Eglise Saint-Matthieu à 21h00.
 

John Axelrod dirige trois concerts à Milan

john_axelrod_par_stefano_bottesi.jpgLes 17, 17 et 20 mars 2011, le bouillonnant chef américain dirigera à l’Auditorium de Milan
un programme réunissant Franz Liszt et Richard Strauss, avec notamment le poème symphonique Don Juan et la suite du Chevalier à la rose.
John Axelrod qui fut formé (faut-il le rappeler...) par le grand Leonard Bernstein, apparaît depuis une dizaine d’années comme l’un des chefs les plus passionnants et les plus complets de sa génération.

Acclamé sur les plus grandes scènes du monde, le nouveau directeur musical de l’Orchestre National des Pays de la Loire reviendra pour la deuxième fois à Colmar dans un éblouissant programme dédié à l’Espagne.

Ne manquez pas l’unique concert dirigé par John Axelrod au Festival de Colmar 2011 !
Samedi 9 juillet à 21h00, église Saint-Matthieu.
Au programme : Extraits des suites orchestrales de Carmen de Bizet, Iberia de Debussy, la Symphonie espagnole pour violon et orchestre avec Letitia Monoz Moreno en soliste et le Capriccio espagnol de Rimski-Korsakov.
Olé !
 

Sergej Krylov en tournée en Allemagne

sergej-krylov.jpgLes 17 et 18 mars 2011, Sergej Krylov , violoniste italien d’origine russe, se produira en Allemagne sous la baguette de l’excellent chef Andrey Boreyko que les festivaliers ont ovationné à Colmar en 2010.

Sergej Krylov jouera le Concerto pour violon et orchestre de Stravinski avec la Junge Deutsche Philharmonie.
Ce violoniste, originaire de Moscou et installé en Italie, possède une technique stupéfiante.
Après avoir remporté le concours Antonio Stradivari à Cremone, ainsi que celui de Fritz Kreisler à Vienne, il poursuit depuis plus de dis ans une brillante carrière internationale de soliste.
Directeur musical de l’Orchestre de chambre de Lituanie depuis 2009, Sergej Krylov joue un magnifique Stradivarius de 1734.

Il sera pour la première fois à l’affiche du Festival de Colmar :
Le mardi 6 juillet, il jouera à 18h15, dans le cadre des « après-midis » du Festival à la Chapelle Saint-Pierre.
Au programme : Bach, Ysaÿe, Manuel de Falla et Sarasate (avec la pianiste Edna Stern).
 

Louis Lortie joue Liszt

Louis LortieL’année du bicentenaire de la naissance de Franz Liszt voit fleurir de nombreuses sorties discographiques.
A partir du 17 mars 2011, vous trouverez dans les bacs de vos disquaires préférés le nouvel album de Louis Lortie enregistré pour Chandos consacré aux Années de pèlerinage du compositeur hongrois.
Après Beethoven et Chopin, enregistrements unanimement salués par la critique musicale, le pianiste canadien nous livre sa vision  très personnelle de ce célèbre cycle.

Après avoir remporté un vif succès au Festival 2010, Louis Lortie sera de retour à Colmar dans un tout autre répertoire avec sa partenaire et compatriote Hélène Mercier :
le vendredi 8 juillet, ils joueront le Concerto pour deux pianos de Francis Poulenc, œuvre qui a naturellement toute sa place dans un hommage à Marguerite Long.
Eglise Saint-Matthieu à 21h00, Orchestre National Philharmonique de Russie, direction : Vladimir Spivakov.
 

Yan Levionnois, un nom à retenir !

yan-levionnois.jpgNominé aux Victoires de la musique classique 2011 comme l’une des « révélations » instrumentales de l’année, le très jeune Yan Levionnois apparaît comme l’une des étoiles montantes du violoncelle français.
Dès l’automne 2011, il partagera l’affiche de la salle Pleyel à Paris avec les frères Capuçon et le pianiste Frank Braley au cours d’un cycle de concerts de musique de chambre dédié à Franz Schubert et Erich Korngold.

Il n’est pas nécessaire d’attendre octobre ou d’aller à Paris !
Yan Levionnois sera au Festival de Colmar le 7 juillet 2011 dans le cadre des « midis musicaux ».
Au sein du Trio Siddhârta qu’il a cofondé avec la violoniste Mélanie Clapiès et le pianiste Paul Montag, il jouera le Première trio opus 8 de Brahms et le Deuxième trio opus 66 de Mendelssohn.

Venez découvrir ce prometteur violoncelliste !
Jeudi 7 juillet 2011 à 12.30, salle Roesselmann au Koïfhus.

 

Andras Schiff fera un grand retour sur les scènes parisiennes

andras_schiff_credit_photo_clive-barda_nb-2006.jpgAndras Schiff fait partie des ces quelques pianistes d’exception dont chaque apparition sur scène crée un évènement.
Après son unique récital parisien dédié à Schubert, le musicien hongrois est très attendu salle Pleyel lors de la saison 2011-2012 :
il jouera le Deuxième concerto pour piano de Béla Bartok sous la direction de son ami le grand chef hongrois Ivan Fischer et son Budapest Festival Orchestra ainsi que le Troisième concerto de Beethoven avec le Philharmonique de Radio France et son directeur musical Myung-Whun Chung.

Fidèle à Colmar depuis 2001, Andras Schiff donnera à l’église Saint-Matthieu le 11 juillet prochain un récital qui promet de rester dans les mémoires :
le pianiste a concocté un programme éblouissant sur le thème des variations : Mozart, Haydn, Mendelssohn et Schumann, puis, en « plat de résistance », les célébrissimes Variations Diabelli de Beethoven.

Lundi 11 juillet 2011, église Saint-Matthieu à 21h00.
 

Akiko Suwanai attendue Salle Pleyel à Paris

akiko-suwanai-par_-leslie-kee.jpgLa merveilleuse violoniste japonaise Akiko Suwanai qui avait été en 1990 la plus jeune artiste à avoir remporté le Concours Tchaïkovski de Moscou, est très attendue au cours de la saison 2011-2012 : elle doit jouer avec l’Orchestre de Paris sous la direction de Paavo Jarvi le Concerto pour violon et orchestre de Mendelssohn lors d’un concert dédié au répertoire romantique (Weber, Mendelssohn et Berlioz).

C’est dans un tout autre répertoire qu’Akiko Suwanai est tout autant attendue au Festival de Colmar :
le 12 juillet 2011 elle sera la soliste du Premier concerto pour violon et orchestre de Prokofiev sous la baguette de Vladimir Spivakov .

Eglise Saint-Matthieu à 21h00, Orchestre National Philharmonique de Russie .
Egalement au programme : des extraits de Roméo et Juliette de Prokofiev et la célèbre Symphonie n°9 « Du Nouveau monde » de Dvorak.

 

Arabella Steinbacher sera l'invitée de l'Orchestre de Paris

arabella_steinbacher.jpgLa très talentueuse violoniste allemande Arabella Steinbacher que le Festival de Colmar a contribué à faire connaître en France dès 2007, sera l’une des invitées d’honneur de l’Orchestre de Paris au cours de la saison 2011-2012.
Le chef d’orchestre finlandais Mikko Franck la dirigera salle Pleyel dans le Premier concerto pour violon et orchestre de Prokofiev (œuvre qui sera donnée au Festival de Colmar 2011 le 12 juillet prochain avec Akiko Suwanai).

Depuis plusieurs années, Arabella Steinbacher collabore avec l’Orchestre symphonique de la radio de Berlin et surtout avec le grand chef allemand Marek Janowski, ave lequel elle a déjà gravé plusieurs albums très chaleureusement accueillis par la critique musicale internationale.

Les deux musiciens continueront leur collaboration lors du concert inaugural u Festival de Colmar 2011 :
Arabella Steinbacher aura le redoutable privilège d’ouvrir la 23ème édition du Festival dans le Troisième concerto pour violon opus 61 de Saint-Saëns, une des partitions fétiches du grand Jacques Thibaud.

Vendredi 1er juillet à 21h00, église Saint-Matthieu.
Rundfunk Sinfonieorchester Berlin sous la direction par Marek Janowski.
Egalement au programme : la Symphonie n°41, „Jupiter“ de Mozart et l‘Ouverture de l’opéra Oberon de Weber.

 

Barry Douglas est à l'honneur aux Etats-Unis pour la journée du saint Patrick

barry_douglas_par-mark_harrison.jpgBarry Douglas et son orchestre Camerata Ireland (que les festivaliers ont pu applaudir à Colmar en 2006) étaient invités aux
célébrations du saint patron d’Irlande – le fameux « Saint Patrick’s day » aux Etats-Unis. Le 11 mars 2011, Barry Douglas a joué et dirigé un programme festif qui faisait se côtoyer Mozart, Rossini et la musique irlandaise.

Originaire de Belfast, Barry Douglas s’attache à travers la création d’un orchestre réunissant les irlandais du Nord et du Sud  à faire oublier les conflits sanglants qui ont endeuillé sa terre natale.

Depuis près de 25 ans et sa spectaculaire victoire au prestigieux Concours Tchaïkovski de Moscou, Barry Douglas s’est imposé en concert et au disque comme un musicien passionnant et complet, aussi à l’aise dans Beethoven et Prokofiev que Mozart et Penderecki.

Invité au Festival de Colmar depuis 1992, Barry Douglas sera à l’affiche de la salle Pleyel à Paris en décembre 2011 :
il jouera la redoutable Totentanz de Franz Liszt (année du bicentenaire oblige !) avec le Philharmonique de Radio France sous la direction d’Alan Gilbert, l’actuel directeur musical du Philharmonique de New-York.

Ne manquez pas le concert de Barry Douglas au Festival de Colmar 2011 !
Le pianiste irlandais jouera le 2 juillet l’un des plus beaux concertos romantiques du répertoire : le Deuxième concerto de Saint-Saëns.
Eglise Saint-Matthieu, à 21h00, l’ Orchestre symphonique de la radio de Berlin sera dirigé par Marek Janowski .
 

Marek Janowski triomphe à Paris

marek_janowski_par-felix-broede_2011.jpgLe 13 mars 2011, Marek Janowski était ovationné à Paris à la tête de « son » Orchestre symphonique de la radio de Berlin.
Pour cette seule apparition parisienne du grand chef allemand, la salle Pleyel était comble.
En première partie, Marek Janowski a dirigé le pianiste russe Nikolaï Lugansky (que le Festival de Colmar a déjà fait venir à trois reprises !) dans le Quatrième concerto de Rachmaninov.
En deuxième partie, Marek Janowski a soulevé l’enthousiasme général par son interprétation inspirée de la Troisième symphonie de Beethoven, l’« Héroïque », œuvre qu’il a déjà donnée au Festival de Colmar en 2009 avec un immense succès.

Ce n’est pas la peine d’attendre le retour de Marek Janowski et du Rundfunk Sinfonieorchester Berlin à Paris, salle Pleyel, en mars 2012...(Marek Janowski dirigera à cette occasion la merveilleuse wagnérienne Nina Stemme.)

L’Orchestre symphonique de la radio de Berlin et Marek Janowski seront de retour au Festival de Colmar pour 3 concerts exceptionnels cet été !

Ne manquez sous aucun prétexte la Cinquième symphonie de Bruckner, dirigée d’une main de maître par Marek Janowski,
considéré comme l’un des plus remarquables brucknériens de notre temps le dimanche 3 juillet 2011 à 17h00 (église Saint-Mattieu).

Concerts les 1er et 2 juillet 2011 à 21h00 à Saint-Matthieu avec au programme Weber, Saint-Saëns et Mozart.
Solistes : Arabella Steinbacher, violon (le 1er juillet), Barry Douglas, piano (le 2 juillet).

 

Fanny Clamagirand est en grande tournée en Espagne et en Allemagne

fanny-clamagirand-2011.jpgLe 5 mars 2011, Fanny Clamagirand joue en Espagne dans le cadre de la « Folle journée » de Bilbao avec le pianiste Igor Tchetuev,  musicien que les auditeurs du Festival de Colmar connaissent bien.
La jeune violoniste française propose un programme entièrement dédié aux sonates de Mozart, avant de partir en grande tournée à travers l’Allemagne avec Anne-Sophie Mutter et les musiciens de sa Fondation.
Entre le 9 et le 20 mars 2011, Fanny Clamagirand jouera Vivaldi et Mendelssohn à Hanovre, Essen, Hambourg et Francfort, avec un détour par la Suisse (elle sera à Lucerne le 14 mars) et par la mythique salle du Musikverein de Vienne le 19 mars 2011.

Après avoir remporté plusieurs concours internationaux (dont les « Violin Masters » de Monte-Carlo et le concours Fritz Kreisler), Fanny Clamagirand s’est imposée depuis quelques années comme l’une des plus talentueuses et intéressantes personnalités musicales de la nouvelle génération.
Elle revient pour la troisième fois à Colmar, après son récital très remarqué en 2007, aux côtés de la pianiste Vany Cohen.

Le samedi 2 juillet à 12h30, Fanny Clamagirand ouvrira la série des « midis musicaux » dans un superbe programme Mozart, Brahms et Saint-Saëns.
Elle jouera, notamment, la Première sonate pour violon de Camille Saint-Saëns qui a inspiré Marcel Proust...

 

Adam Laloum nous ravit dans Brahms

adam-laloum_photo_carole-bellaiche.jpgLe 5 mars 2011, Adam Laloum jouera à Hambourg avec l’Orchestre symphonique de la ville sous la direction de Muhai Tang le redoutable Deuxième concerto pour piano et orchestre de Johannes Brahms dans la série « Stars de demain ».

Le jeune pianiste français qui a remporté en 2009 le très prestigieux Concours Clara Haskil, excelle dans le répertoire brahmsien :
d’ailleurs, son album, entièrement dédié à ce compositeur, a reçu les éloges unanimes des critiques musicaux et a eu les honneurs de France Musique le 24 février 2011.

Pour sa première venue à Colmar, Adam Laloum jouera l’unique récital de piano de la série des « midis musicaux » du Festival avec un programme qui lui va comme un gant : Mozart, Schubert et, bien entendu, Brahms.

Ne manquez pas la venue de ce merveilleux musicien au Festival de Colmar !

Adam Laloum sera au Koïfhus le samedi 9 juillet à 12h30 le samedi 9 juillet 2011.
 

Alexandre Brussilovsky sera Président du concours de violon Yuri Yankelevitch

alexandre_brussilovsky.jpgLe violoniste franco-russe Alexandre Brussilovsky, grand prix du concours Long-Thibaud à Paris en 1975, sera le Président du prochain concours international de violon Yuri Yankelevitch qui se déroula en Russie du 3 au 12 mars 2011.
Eminent professeur de violon, Yuri Yankelevitch (1909-1973) a compté parmi ses élèves un certain Vladimir Spivakov...

Lors du concert d’ouverture du concours, Alexandre Brussilovsky sera le soliste de l’Orchestre symphonique d’Omsk, ville où se déroule la compétition. Le 15 mars 2011, le violoniste jouera à Moscou avec l’orchestre de chambre « Les Saisons ».

Pour sa première venue à Colmar, Alexandre Brussilovsky se produira dans le cadre des « après-midi musicaux » du Festival le samedi 2 juillet 2011 à 18h15 à la Chapelle Saint-Pierre.
Avec ses amis François Salque au violoncelle et Roustem Saïtkoulov au piano, le violoniste nous propose un programme romantique  de trios avec piano de Schumann et Mendelssohn, en hommage au mythique ensemble de chambre qu’avaient formé pendant plus de trente ans Jacques Thibaud, Pablo Casals et Alfred Cortot.
 

Francis Poulenc à l'honneur

poulenc.jpgUne semaine Poulenc se déroulera à Paris en mars 2011 et de nombreux concerts, conférences et expositions lui seront consacrés.
Presque cinquante ans après sa mort, son œuvre conserve toute son extraordinaire fraîcheur et nous charme par sa fantaisie et son inépuisable inventivité.

Ami proche de Marguerite Long, Francis Poulenc ne sera pas oublié dans la programmation du 23e Festival de Colmar :
Le vendredi 8 juillet, le duo franco-canadien qui a séduit les festivaliers en 2010 - Hélène Mercier et Louis Lortie – jouera son Concerto pour deux pianos et orchestre sous la baguette de Vladimir Spivakov.
Eglise Saint-Matthieu à 21h00, Orchestre National Philharmonique de Russie.

Egalement au programme : le Boléro de Ravel et le Concerto pour violon et orchestre de Jean Sibelius avec la très talentueuse Frederieke Saeijs.

 

Louis Lortie dédie son nouvel album à Liszt

liszt_lortie.jpgBicentenaire oblige, le 17 mars 2011, le label Chandos fait paraître l’intégrale du célèbre cycle des Années de pèlerinage de Franz Liszt enregistré par l’excellent pianiste canadien Louis Lortie.
Après l’intégrale des Sonates pour piano de Beethoven et celle de l’œuvre pour piano seul de Chopin,  Louis Lortie aborde avec bonheur à l’univers foisonnant du compositeur hongrois.

Après son magnifique concert en duo avec Hélène Mercier au Festival de Colmar en 2010, Louis Lortie revient à nouveau avec sa partenaire  dans le Concerto pour deux pianos de Francis Poulenc.
Vendredi 8 juillet 2011 à 21h00, église Saint-Matthieu, Orchestre National Philharmonique de Russie dirigé par Vladimir Spivakov.
 

Adam Laloum dans l'univers de Brahms

adam_laloumpar-clementine-brossard.jpgLe numéro de mars 2011 de la revue Classica consacre un article élogieux au dernier album du jeune pianiste français Adam Laloum.
Sous la plus de Gérard Mannoni, nous pouvons lire :
« Pris Clara Haskil en 2009, Adam Laloum est à 23 ans une des belles personnalités de la toute dernière générations de pianistes français.
Plus qu’un fanatique d’exploits techniques, c’est à l’évidence un pianiste de la sensibilité dans la lignée de Radu Lupu...
De Brahms, il a choisi un lot de pièces contrastées, mais toutes plus tournées vers l’intérieur que vers l’extérieur.
Avec un toucher sans faiblesse, franc, aux sonorités volontiers arrondies et chaleureuses, Adam Laloum approche cet univers avec un talent incontestable...
Une belle entrée dans l’univers de Brahms le plus sensible.
Pour regarder vers l’avenir, Adam Laloum mérite une place de choix. »

Ne manquez pas les débuts de ce magnifique musicien très prometteur au Festival de Colmar 2011 le samedi 9 juillet à 12h30 !
Dans les cadre des « midis musicaux » au Koïfhus, Adam Laloum jouera les Klavierstücke de Brahms opus 76,
mais également la Sonate en ré majeur K 576 de Mozart et la Sonate en la majeur D 664 de Schubert.
On programme viennois de toute beauté...

 

Andras Schiff désigné « artiste en résidence » au Carnegie Hall de New York

andras-schiff-portrait-by-sheila-rock.jpgLe grand pianiste d’origine hongroise que les festivaliers ont pu applaudir à Colmar en 2001, 2003 et 2006, vient d’être nommé « artiste de l’année »  pour sa résidence au mythique Carnegie Hall de New York.
Au cours de la saison 2001-2012, Andras Schiff donnera au Carnegie Hall pas moins de 9 concerts et assurera également des cours d’interprétation sur Brahms et Bartok.
Le compositeur hongrois sera d’ailleurs à l’honneur lors de cette résidence : en octobre 2011, Andras Schiff jouera en deux soirées les trois  Concertos pour piano de Bartok avec son ami, l’immense chef d’orchestre hongrois Ivan Fischer et le Budapest Festival Orchestra.
Après plusieurs saison d’absence, le premier récital new-yorkais d’Andras Schiff aura lieu le 31 octobre 2011.

Vous n’avez pas besoin d’aller à New York et d’attendre des mois pour entendre Andras Schiff jouer les célèbres Variations Diabelli de Beethoven...
Venez le 11 juillet à,21h00 à l’église Saint Matthieu !
Andras Schiff jouera les Variations de Mozart, Haydn, Mendelssohn, Schumann et Beethoven.

 

Grigory Sokolov à la Philharmonie de Berlin

sokolov.jpgLe 23 février 2011, avant Budapest, Francfort et le Victoria Hall de Genève, le phénoménal pianiste russe fera escale, le temps d’un récital, à la mythique salle de la Philharmonie de Berlin.
Ceux qui ont eu le privilège d’entendre Grigory Sokolov au Festival de Colmar, où il donne des récitals tous les ans depuis 2006, savent qu’il s’agit d’une expérience tout à fait unique !

Si vous ne pouvez pas aller à Berlin, attendez le 6 juillet prochain !
Grigory Sokolov donnera son récital annuel à 21h00 à l’église Saint-Matthieu :
Il jouera en première partie deux pièces majeures du Deuxième Livre du Klavierübung de Bach : son fameux Concerto italien et son Ouverture dans le style français.
En deuxième partie, cet extraordinaire magicien du clavier nous proposera sa vision des partitions rarement jouées de Schumann :
sa Grande Humoreske opus 20 et ses Quatre pièces pour piano (parfois directement inspirées de Bach comme la Fughette !) de l’opus 32.

 

Akiko Suwanai et Alexander Romanovsky à l'affiche d'un concert évènement à Moscou

akiko-suwanai-par_-leslie-kee.jpgLe 18 février 2011, le Palais de la musique de Moscou proposait un concert intitulé « Les étoiles de la musique ».
Placé sous la direction de Vladimir Spivakov, l’Orchestre National Philharmonique de Russie a accueilli deux magnifiques solistes :
Alexander Romanovsky, pianiste italien d’origine ukrainienne qui avait remporté à l’âge de dix-sept ans le prestigieux Concours Busoni,
ainsi que la violoniste japonaise Akiko Suwanai qui, quant à elle, avait triomphé à dix-huit ans au redoutable Concours Tchaïkovski de Moscou.

Alexander Romanovsky (que le Festival de Colmar avait fait débuter en Occident en 1996, à l’âge de quatorze ans, après sa victoire au concours de jeunes pianistes Vladimir Kraïnev en Ukraine)  a joué à Moscou les Variations sur un thème de Paganini de Rachmaninov, compositeur auquel il avait dédié son récital au Festival de Colmar en 2010.

Alexander Romanovsky excelle non seulement dans le répertoire russe, mais également dans Mozart ou Beethoven, comme le prouve son tout dernier enregistrement paru fin janvier 2011 chez Decca et dédié aux célèbres « Variations Diabelli » opus 120.

alexander_romanovsky_photo-de-hanya_chlala.jpgC’est également dans un répertoire viennois qu’Alexander Romanovsky reviendra à Colmar en 2011 : il jouera sous la direction de Vladimir Spivakov l’un des plus beaux concertos pour piano de Mozart, celui en ut mineur, n°24 K 491 (dimanche 10 juillet à 17h00, Eglise Saint-Matthieu, Orchestre Philharmonique de Russie. Egalement au programme, la Symphonie concertante pour violon,  alto et orchestre de Mozart avec Vladimir Spivakov et Antoine Tamestit).

Quant à la merveilleuse violoniste Akiko Suwanai, elle sera pour la première fois à l’affiche du 23e Festival de Colmar dans le Premier concerto de Prokofiev :
Mardi 12 juillet à 21h00, Eglise Saint-Matthieu (également au programme la Symphonie n°9 dite « Du Nouveau Monde » de Dvorak).

 

John Axelrod dirige Mahler à Milan

john_axelrod_par_stefano_bottesi.jpgLes 17, 18 & 20 février 2011, John Axelrod sera à Milan, à la tête de l’Orchestre symphonique Giuseppe Verdi, formation avec laquelle il collabore régulièrement.
Après les symphonies de Schumann et de Tchaïkovski, le charismatique chef américain dirigera le
chef-d’œuvre de Gustav Mahler, sa Neuvième symphonie.
A ne pas en douter, celui qui fut l’assistant du grand mahlérien Leonard Bernstein saura imposer sa vision personnelle de cette bouleversante partition...

John Axelrod dirigera un splendide programme dédié à l’Espagne au Festival de Colmar 2011 :
ne manquez pas ce concert qui marquera les débuts du musicien à la tête du National Philharmonique de Russie !

Samedi 9 juillet à 21h00, église Saint-Matthieu avec en soliste Leticia Munoz Moreno au violon.

 

Frederieke Saeijs joue Saint-Saëns en Allemagne

frederieke-couleurs-par-victor-wiglius-de-bie.jpgLes 17 et 18 février 2011, la jeune et talentueuse violoniste hollandaise Frederieke Saeijs qui a remporté le premier grand prix du Concours Long-Thibaud en 2005, se produit à Erfurt dans le Troisième concerto de Camille Saint-Saëns (œuvre qui sera donnée lors du concert d’ouverture du  23ème Festival de Colmar par Arabella Steinbacher).

Fin février et début mars, Frederieke Saeijs se produira à plusieurs reprises aux Pays-Bas en formation de chambre (en duo et en trio).

Encore trop rare en France, cette remarquable musicienne sera pour la première fois à l’affiche du Festival de Colmar :
le vendredi 8 juillet, elle jouera sous la direction de Vladimir Spivakov l’un des plus beaux concertos pour violon du répertoire, celui de Jean Sibelius.
Eglise Saint-Matthieu à 21h00, Orchestre National Philharmonique de Russie.

 

Marek Janowski et Gil Shaham au Konzethaus de Berlin

marek_janowski_2.jpgLe vendredi 18 février 2011, Marek Janowski dirige à la tête de son orchestre le Rundfunk Sinfonieorchester Berlin un programme particulièrement original. Après la Première symphonie du compositeur anglais Edward Elgar, œuvre rarement donnée de nos jours dans les grandes salles de concerts, le chef allemand va proposer avec la complicité du violoniste israélo-américain Gil Shaham
le non moins rare Concerto pour violon et orchestre de William Walton.
En tournée en Europe, Gil Shaham jouera avec les meilleures formations orchestrales européennes un cycle de concertos pour violon composés dans les années 1930...

Si vous ne pouvez pas vous déplacer pour écouter Marek Janowski au Konzerthaus de Berlin, venez applaudir ce magnifique chef d’orchestre au prochain Festival de Colmar !
Après son succès triomphal en 2009, Marek Janowski et son Orchestre symphonique de la radio de Berlin
reviennent à Colmar pour trois concerts, les 1er, 2 & 3 juillet 2011 (église Saint-Matthieu).
Et surtout le manquez pas le concert événement : le dimanche 3 juillet, pour la première fois de l’histoire du Festival,
on pourra entendre une symphonie d’Anton Bruckner !

 

Arabella Steinbacher à Rotterdam

arabella_steinbacher.jpg

 Les 17 et 18 février 2011, Arabella Steinacher sera la super-soliste de l'Orchestre Philharmonique de Rotterdam sous la direction du grand chef d'orchestre espagnol Jesus Lopez-Cobos. La violoniste allemande jouera cette fois-ci le répertoire russe :
le Premier concerto opus 19 de Sergueï Prokofiev (partition que l'on pourra écouter au Festival 2011 le 12 juillet prochain avec Akiko Suwanai au violon).

 Quant à Arabella Steinbacher, cette merveilleuse musicienne donnera à partir du 25 février une série de récitals en Espagne avec son partenaire attitré, le pianiste Robert Kulek. Rappelons qu'en 2007, elle s'est déjà produite avec lui à Colmar dans un superbe programme franco-russe...

 

Après 4 ans d'absence, Arabella Steinbacher revient au Festival pour deux concerts !

Elle aura l'honneur d'ouvrir la 23ème édition aux côtés de Marek Janowski et jouera pour la première fois en soirée sonates avec le pianiste français Cédric Tiberghien, grand prix du Concours Long-Thibaud 1998.

Le 1er juillet 2011 à 21h00, église Saint-Matthieu (Concerto pour violon et orchestre n°3 de Camille Saint-Saëns) Le 4 juillet 2011 à 18h15 à la Chapelle Saint-Pierre

(Première sonate pour violon et piano de Johannes Brahms et Huitième sonate pour violon et piano de Ludwig van Beethoven).

 

 

John Axelrod à l'honneur aux Victoires de la Musique Classique 2011

john_axelrod_par_stefano_bottesi.jpgPour leur 18ème édition, le  lundi 14 février « Les Victoires de la Musique Classique », le plus grand concert classique en direct à la télévision à une heure de grande écoute, ont privilégié le spectacle plutôt que la compétition.

John Axelrod qui dirigeait « son » Orchestre National des Pays de la Loire, a eu le premier rôle au cours de cette émission, diffusée sur France 3 et France Musique en direct de la Cité des Congrès de Nantes.

Quant au pianiste Bertrand Chamayou qui avait assuré l'ouverture du Festival de Colmar en 2010 avec l'Orchestre du Capitole de Toulouse et Tugan Sokhiev, il a été élu soliste instrumental de l'année. Grand prix à 20 ans du prestigieux concours Long Thibaud, Bertrand Chamayou  avait déjà reçu une récompense aux Victoires en 2006, année de ses débuts au Festival de Colmar.

Ne manquez pas le venue de John Axelrod au Festival de Colmar 2011 après sept ans d'absence !

Il sera pour la première fois de sa carrière à la tête du National Philharmonique de Russie dans un éblouissant programme dédié à l'Espagne.

Samedi 9 juillet à 21h00, église Saint-Matthieu.

(Bizet, Lalo, Debussy et Rimski-Korsakov avec Letitia Munoz Moreno, violon, en soliste)
 

Sergej Krylov joue au mythique Musikverein de Vienne

sergej-krylov.jpgAprès Paris et Francfort, après les Concertos de Tchaïkovski et de Stravinski, l'extraordinaire violoniste Sergej Krylov sera le 12 février 2011 à l'affiche du Musikverein de la capitale autrichienne.

Dans cette salle légendaire à l'acoustique miraculeuse, le musicien d'origine russe, qui fut le vainqueur des concours Kreisler et Stradivarius, jouera le Premier concerto pour violon et orchestre de Dmitri Chostakovitch.

Sollicité par les plus grandes formations orchestrales de notre temps, Sergej Krylov et son magnifique violon un Stradivarius de 1734, le « Scotland University » seront pour la première fois présents au Festival de Colmar en 2011 !

 Un artiste à découvrir !

Aux côtés de la pianiste Edna Stern , Sergej Krylov jouera Bach, de Falla et Sarasate le 6 juillet 2011 à la Chapelle Saint-Pierre à 18h15 dans le cadre des « après-midis » du Festival.

 

Vadim Gluzman, un violoniste au sommet de son art...

vadim_gluzman_2011.jpgLe 9 février 2011, Vadim Gluzman a été invité par la Stradivari Society à donner un récital à Chicago avec la pianiste Angela Yoffe.

 

Après une masterclasse très appréciée à Oberlin College de la ville, ce violoniste israélien d'origine russe a enchanté son auditoire au son de son extraordinaire Stradivarius datant de 1690 et qui avait appartenu à Leopold Auer.

Ancien élève de Zakhar Bron et de Dorothy DeLay, activement soutenu au début de sa carrière par Isaac Stern, Vadim Gluzman apparaît à 37 ans comme l'un des plus brillants représentants actuels de l'école russo-américaine de violon.

Après avoir débuté au Festival de Colmar en 1996, ce merveilleux musicien que certains critiques n'hésitent pas à comparer à David Oïstrakh, jouera à Colmar le célèbre Concerto pour violon et orchestre de Johannes Brahms, œuvre qu'il donnera d'ailleurs à Toronto, au Canada, le 16 février 2011.

Ne manquez pas Vadim Gluzman au Festival 2011 !

Jeudi 7 juillet 2011, église Saint-Matthieu,

Orchestre National Philharmonique de Russie sous la direction de Vladimir Spivakov.

 

Les Prazak aux Folles journées de Nantes

quatuor_prazak.jpgLe légendaire quatuor à cordes Prazak vient de jouer de nombreux concerts à Nantes et dans sa région avec la complicité des musiciens du Quatuor Zemlinsky.

Les musiciens tchèques ont été applaudis dans divers quatuors, quintettes et sextuors de Brahms, Bruckner, Strauss, Schönberg, Zemlinsky. 

Live video:

http://liveweb.arte.tv/fr/video/_quatuor_Prazak_Zemlinsky_Brahms_Strauss/

Richard Strauss: Sextuor à cordes d'après le "Capriccio opus 85"

Johannes Brahms: Sextuor à cordes n°1 opus 18

les Prazak joueront à Colmar le 9 juillet 2011 à la Chapelle Saint-Pierre à 18h15
 

François Salque aux Folles Journées de Nantes

francois_salque.jpgEn compagnie de l'altiste Lise Berthaud et du pianiste Eric Le Sage, François Salque est à l'affiche des Folles Journées 2011 le 6 février.

Après Nantes, le violoncelliste français sera à Rouen, également en formation de chambre, le 8 février.

Ce violoncelliste qui possède un charisme et une musicalité exceptionnels, est par ailleurs l'un des plus primé dans les concours internationaux, couvert de prix et de récompenses depuis quinze ans.

Ce magnifique musicien qui été applaudi à Colmar lors de ses précédentes venues en 2003, 2006, 2007 et 2008, revient au sein d'une formation de chambre avec deux grands lauréats du Concours Long-Thibaud, le violoniste Alexandre Brussilovsky et le pianiste Roustem Saïtkoulov.

En hommage au trio légendaire que formaient Jacques Thibaud, Alfred Cortot & Pablo Casals, François Salque et ses amis vont jouer le Trio en ré mineur de Schumann, ainsi que le Premier trio opus 49 de Mendelssohn.

Concert inaugural de la série des « après-midis » du Festival : Chapelle Saint-Pierre, le samedi 2 juillet 2011, à 18h15.

 

Yan Levionnois nominé aux « révélations » de la musique classique 2011

yan-levionnois.jpgAux côtés du pianiste François Dumont et du tromboniste Fabrice Millischer, le jeune violoncelliste Yan Levionnois vient d'être nominé aux « victoires » de la musique classique 2011 dans la catégorie « révélation soliste instrumental ».

Nous espérons que ce très talentueux musicien remportera une « victoire » bien méritée !

Né en 1990, Yan Levionnois débute le violoncelle avec son père, violoncelle solo de l'Orchestre Philharmonique de Radio France.
En 2006, il entre dans la classe de Philippe Muller au CNSM de Paris et bénéficie des conseils de Natalia Shakhovskaïa, Natalia Gutman, Gary Hoffman et Jean-Guihen Queyras.

Premier grand prix du concours international André Navarra 2008, premier grand prix du concours Rostropovitch de Londres 2009, il a tout récemment obtenu deux prix spéciaux lors du dernier concours Rostropovitch à Paris. Il s'est déjà produit en soliste avec l'Orchestre National du Capitole de Toulouse et jouera dans la saison 2010-2011avec le prestigieux London Philharmonic Orchestra.

Sélectionné pour participer au programme « Déclic » de CulturesFrance,  il compte parmi ses partenaires de musique de chambre, David Grimal et Augustin Dumay, Svetlin Roussev et Gérard Caussé, Frank Braley, David Guerrier et Nelson Goerner...

Fondateur du Trio Siddhartha, il viendra pour la première fois au Festival de Colmar avec cet ensemble qui comprend également la violoniste Mélanie Clapiès et le pianiste Paul Montag.

Le jeudi 7 juillet 2011, Yan Levionnois et son Trio Siddhartha seront au Koïfhus, où ils donneront à 12h30, dans le cadre des « midis musicaux » du Festival un magnifique programme de musique romantique : le Deuxième Trio avec piano de Mendelssohn y côtoiera le Premier trio de Brahms .

 

François Salque et les Violoncelles français

francois_salque.jpgLe 31 janvier 2011, le Collège des Bernardins à Paris accueille un concert de l'Octuor des Violoncelles français avec un riche programme allant de Bach et Monteverdi à Fauré et Rachmaninov. Sous le titre « Méditations », les Violoncelles français viennent de graver un passionnant album pour la maison de disques Mirare.

Aux côtés des musiciens qui ont déjà été applaudis au Festival de Colmar (Xavier Phillips, Emmanuelle Bertrand, Raphaël Pidoux du Trio Wanderer, Nadine Pierre du Trio Georges Sand, pour ne citer qu'eux),
nous retrouvons l'excellent François Salque qui se produit régulièrement au Festival depuis une bonne dizaine d'année en soliste et en formation de chambre.
Par ailleurs, le disque dédié à la musique de chambre de Schumann, où(François Salque y interprète le Quatuor et le Quinette avec piano aux côtés d'Eric Le Sage, a été couronné « disque de l'année 2010 » par la revue Classica.

En 2011, François Salque sera de retour à Colmar le 2 juillet 2011 dans le cadre des « après-midi du Festival ».

Aux côtés d'Alexandre Brussilovsky au violon et de Roustem Saïtkoulov au piano, il jouera un magnifique programme consacré au trios romantiques, en hommage au légendaire ensemble de chambre qu'avaient formé jadis Jacques Thibaud, Alfred Cortot et Pablo Casals.

Chapelle Saint-Pierre à 18h15.

Schumann : Trio en ré mineur opus 63

Mendelssohn : Trio en ré mineur opus 49.

 

Adam Laloum sélectionné parmi les « 10 pianistes pour demain » !

adam_laloumpar-clementine-brossard.jpgLe dernier numéro de la revue Classica (février 2011) propose une sélection de dix jeunes pianistes qui assureront la relève des grands maîtres de clavier d'aujourd'hui.

Aux côtés de David Kadouch ou de Kathia Buniatishvili, Adam Laloum en fait partie :
« Lorsqu'il joue du piano, on croit entendre un quatuor à cordes. Le jury du concours Clara Haskil, qui récompense les musiciens véritables, ne s'y est pas trompé en attribuant le premier prix à ce toulousain de 24 ans. (...) La France n'en finit pas d'enfanter des personnalités singulières du piano, tellement différentes les unes des autres !
Celui-ci est un miracle de musicalité. Il est aussi l'un des rares jeunes musiciens à connaître les grands interprètes du passé... ».

Ajoutons que la maison de disques Mirare vient de sortir son premier album dédié à Brahms, enregistrement qui a reçu un accueil critique enthousiaste.
Adam Laloum est promis, à ne pas en douter, à une très belle carrière !

Ne manquez pas sa première venue à Colmar !

Il donnera un récital Mozart-Schubert-Brahms dans le cadre des « midis musicaux » du Festival le samedi 9 juillet 2011. Koïfhus à 12h30.

 

Fanny Clamagirand reçoit le « Choc » de Classica

fanny-clamagirand-2011.jpgLa jeune violoniste française Fanny Clamagirand joue dorénavant dans la « cour des grands » !
Son dernier disque intégralement dédié à Camille Saint-Saëns a reçu le « Choc «  de la revue Classica du mois de février 2011.
Sous la baguette de Patrick Gallois, Fanny Clamagirand interprète avec l'orchestre Sinfonia Finlandia les trois concertos pour violon du célèbre compositeur français.

Jacques Bonnaure écrit à propos de cet enregistrement :

« Elle s'est fait connaître en remportant les premiers prix des concours Kreisler de Vienne (2005) et de Monte Carlo Violin Masters (2007). Sa carrière est désormais lancée.
Avec ces concertos de Saint-Saëns, Fanny Clamagirand confirme l'excellente impression qu'avaient produites ses Sonates d'Ysaÿe. Elle ne traite pas Saint-Saëns comme un compositeur romantique quelconque, elle a bien compris qu'ici, la légèreté du ton, la fluidité, la variété des couleurs sont de rigueur. Pour le violon comme pour l'orchestre, un grand disque ! ».

Révélée par le Festival de Colmar en 1996 dans le cadre d'un concert des « jeunes talents », Fanny Clamagirand nous offrira pour la deuxième fois depuis 2007 une matinée sonates le 2 juillet 2011, en ouverture de la série des « midis musicaux » (12h30, Koïfhus).
Elle jouera avec Vanya Cohen au piano, Brahms, Mozart et Saint-Saëns (Première sonate pour violon).

.

 

John Axelrod dirige à Berlin

john_axelrod_par_stefano_bottesi.jpgLes 29 et 30 janvier 2011, John Axelrod a remporté  un immense succès au Konzerthaus de Berlin en dirigeant un programme viennois de haute tenue avec, notamment, le pianiste Fazil Say en soliste dans le Troisième concerto pour piano et orchestre de Beethoven.

L'ouverture de L'Enlèvement au sérail de Mozart et la Symphonie militaire de Haydn figuraient également à l'affiche de ce concert.

Le brillant chef d'orchestre américain, qui préside depuis peu aux destinées de l'Orchestre National des Pays de la Loire, reviendra à Colmar après son inoubliable concert dirigé en 2003 à la tête de Sinfonietta Cracovia.

En 2011, il fera ses débuts à la tête de l'Orchestre National Philharmonique de Russie dans un éblouissant programme dédié à l'Espagne : Bizet et la suite orchestrale de Carmen, Iberia de Debussy, La Symphonie espagnole pour violon et orchestre de Lalo (avec la jeune Leticia Munoz Moreno en soliste) et le Capriccio espagnol de Rimski-Korsakov.

Le samedi 9 juillet 2011, église Saint-Matthieu à 21h00.

 

Page 9 of 20

Go to top