Archives

Grigory Sokolov à Vienne

festiva  international de colmar concerts du 6 juillet 2012 photo bernard fruhinsholz 14Après Paris, Luxembourg et Dortmund, Grigory Sokolov donne un récital à Vienne.
La capitale autrichienne s’apprête à son tour à recevoir le « choc » de la célèbre Sonate pour piano n°29, le « Hammerklavier » que le phénoménal pianiste russe a remis à son répertoire après vingt ans d’interruption.

Ceux qui ont eu la chance d’écouter Grigory Sokolov au Festival de Colmar savent que l’on ne sort pas indemne d’une telle expérience...
Prenez date pour redécouvrir l’une des partitions les plus incroyables jamais composées pour le piano et interprétée par un artiste de génie !
Grigory Sokolov sera à l’église Saint Matthieu - pour la huitième année consécutive ! -  le jeudi 11 juillet 2013 à 21h.

 

Feng Ning, un virtuose de l’archet

feng ning 2Vainqueur du concours Paganini il y a quelques années, le violoniste chinois Feng Ning a fait sensation au Festival de Colmar en 2011 dans le Concerto n°1 de Paganini...
Les 28 et 29 novembre 2012, il est l’invité de l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg et joue La Fantaisie écossaise de Max Bruch, rendue célèbre par Jascha Heifetz, sous la direction de son compatriote Muhai Tang.

Feng Ning qui allie une virtuosité à proprement parler époustouflante et une sensibilité musicale très touchante, sera de retour au Festival de Colmar pour le concert gala de clôture de la 25e édition au Parc des Expositions, où il interprétera deux extraits des Concertos de Paganini.
Dimanche 14 juillet à 21h.
Concert gala « Les Triomphes du classique » (sans entracte) au Théâtre du Parc des Expositions, National Philharmonique de Russie, sous la direction de Vladimir Spivakov.

 

Alexey Ogrintchouk à Paris, salle Gaveau...

ogrintchoukLe 6 décembre 2012, la salle Gaveau propose un programme intitulé « Delicatessen » avec l’Orchestre national d’Ile-de-France dirigé par Nicholas Collon et Alexey Ogrintchouk en soliste.
Mozart, Schubert et Michael Tippett son à l’honneur.
Rappelons également qu’en plus de sa carrière de soliste et de chambriste, Alexey Ogrintchouk a pris la succession de son maitre, Maurice Bourgue, pour enseigner à la Haute Ecole de musique de Genève.

Alexey Ogrintchouk qui a débuté sa carrière professionnelle au Festival de Colmar en 1996, à l’âge de quinze ans, dans le Double Concerto de Bach aux côtés de Vladimir Spivakov, est devenu au fil des ans l’un des meilleurs hautboïstes de notre époque.
Hautbois solo du mythique Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam, il joue à Paris le Concerto K 314 de Mozart, œuvre qu’il donnera au Festival de Colmar, le samedi 6 juillet 2013, à 21h. (église Saint-Matthieu, orchestre des « Virtuoses de Moscou » sous la direction de Vladimir Spivakov).

Prenez date et venez applaudir Alexey Ogrintchouk le 6 juillet !
Egalement au programme : Haydn & Chostakovitch.

 

Marie-Elisabeth Hecker à Munich

Marie-Elisabeth HeckerLa célèbre Herkulessaal de la Philharmonie de Munich accueille le 4 décembre 2012 la jeune et brillante violoncelliste Marie-Elisabeth Hecker.
Elle est à l’affiche avec le Quatuor Kuss, excellente formation d’outre-Rhin qui a brillé au Festival de Colmar 2009.
Après une série de récitals donnée avec son époux, le pianiste Martin Helmchen, Marie-Elisabeth Hecker joue à Munich le fameux Quintette avec deux violoncelles de Schubert.

Marie-Elisabeth Hecker, qui s’impose depuis sa victoire au Concours Rostropovitch en 2006 comme l’une des plus passionnantes personnalités musicales de sa génération, se produira au Festival de Colmar 2013 dans le cadre d’un « midi musical » avec Martine Helmchen au piano.
Le mardi 9 juillet à 12.30 au Koïfhus.
Au programme : Schubert & Brahms.

 

Evgeny Kissin et Kent Nagano à Monaco

Evgeny KissinAvant Paris le 5 décembre (salle Pleyel avec l’Orchestre de Paris), le pianiste russe Evgeny Kissin joue le très romantique Concerto en la mineur de Grieg au Grimaldi Forum de Monaco dans la série « Grande saison » de l’Orchestre philharmonique de la ville sous la direction du grand chef américain Kent Nagano qui propose également la Valse et le Boléro de Ravel, ainsi que le poème symphonique Don Juan de Richard Strauss.

Enfant prodige, Evgeny Kissin est « découvert » en Occident (par Herbert von Karajan) entre 1988 et 1990. En France, c’est au Festival de Colmar qu’il a fait ses débuts...

Régulièrement à l’affiche à Colmar entre 1992 et 2001, Evgeny Kissin revient pour l’édition anniversaire du Festival pour un récital à Saint-Matthieu le vendredi 5 juillet 2013 à 21h.
Au programme : Haydn, Beethoven, Schubert & Liszt.

 

Vadim Gluzman, entre Moscou et Paris...

Vadim GluzmanLe 29 novembre 2012, Vadim Gluzman joue à Moscou, salle Tchaïkovski, le Concerto en sol mineur opus 26 de Max Bruch ainsi que sa Romance pour violon et orchestre, avec le National Philharmonique de Russie dirigé par Vladimir Spivakov.

C’est la Salle Pleyel à Paris qui accueille quelques jours plus tard l’extraodinaire violoniste israélien...
Sous la baguette de Tugan Sokhiev, Vadim Gluzman interprète le 4 décembre 2012 avec l’Orchestre national du Capitole de Toulouse le célèbrissime Concerto de Tchaïkovski, pièce maîtrese du répertoire pour violon.

Pas la peine d’aller à Moscou ou à Paris pour applaudir Vadim Gluzman...
Il sera au Festival de Colmar le 9 juillet 2013 et jouera pas moins de trois concertos :
celui de Bach pour deux violons BWV 1043 (avec Vladimir Spivakov), le Concerto de Bruch et le Concerto de Beethoven !
Eglise Saint-Matthieu à 21h00.

 

Nikolaï Lugansky à Bruxelles

Nikolai LuganskyArtiste en résidence au Bozar (Palais des Beaux-Arts) de Bruxelles pour la saison 2012-2013, Nikolaï Lugansky joue le 29 novembre 2012 avec le violoniste Leonidas Kavakos un passionnant programme associant Brahms et Respighi à Janacek et Stravinsky.

Ce merveilleux pianiste russe, très populaire en France, est régulièrement invité au Festival de Colmar... depuis 1998 !

En 2013, Nikolaï Lugansky sera à l’affiche de deux concerts :
un récital à la Chapelle Saint-Pierre le 9 juillet à 18h15 (Schubert & Rachmaninov),
ainsi qu’une soirée Schubert au Théâtre Municipal de Colmar le 10 juillet à 18h15 aux côtés de Vladimir Spivakov au violon et des solistes des « Virtuoses de Moscou ».

 

Report élogieux du concert de Grigory Sokolov à Paris

festiva  international de colmar concerts du 6 juillet 2012 photo bernard fruhinsholz 16Une fois de plus, maestro Grigory Sokolov a hypnotisé la salle comble du Théâtre des Champs-Elysées lors de son concert parisien annuel.

Pour vous en convaincre, nous vous invitons à lire le report paru dans Le Figaro en suivant ce lien :

http://www.lefigaro.fr/musique/2012/11/23/03006-20121123ARTFIG00325-grigory-sokolov-le-pianiste-mysterieux.php

La nouvelle oeuvre à son programme (La sonate Hammerklavier de Beethoven), dont il est fait mention dans l'article, sera donnée à Colmar le 11 juillet 2013 à 21h à l’église Saint-Matthieu.

Ne le ratez sous aucun prétexte !

 

Marek Janowski et le bicentenaire de la naissance de Wagner

Marek JanowskiGrand brucknérien et grand wagnérien, Marek Janowski ne pouvait pas ignorer le bicentenaire de la naissance de Richard Wagner que l’on célèbre en 2013...
Le 22 novembre 2012, à la prestigieuse Philharmonie de Berlin, il poursuit, à la tête de son Orchestre symphonique de la radio de Berlin, le cycle Wagner.
Au programme : la version concert de L’Or du Rhin qui fait partie de la célèbre Tétralogie. Le 24 novembre, toujours à la Philharmonie de Berlin, c’est la fameuse Die Walküre (La Walkyrie) de Wagner que Marek Janowski proposera aux amateurs de Wagner avec, entre autres, Petra Lang dans le rôle de Brünnhilde.

De retour au Festival de Colmar pour la quatrième fois depuis 1996, le grand chef allemand Marek Janowski dirigera à la tête de l’Orchestre symphonique de Berlin trois programmes passionnants et de haute tenue, dont la Septième symphonie de Bruckner.
Concerts les 2, 3 & 4 juillet 2013, église Saint-Matthieu à 21h.
Solistes : Arabella Steinbacher, violon (le 2/07) & Anna Vinnistskaya, piano (le 3/07).

 

Evgeny Kissin au Barbican Centre de Londres

Evgeny KissinLe 20 novembre 2012, le pianiste russe Evgeny Kissin donnera un récital au célèbre Barbican Centre de Londres.
Enfant prodige devenu l’une des plus grandes stars du clavier, Evgeny Kissin reste le plus emblématiques des musiciens « découverts » par notre Festival :
c’est à Colmar qu’il a fait ses débuts en France...

Ne manquez pas ce concert !
Evgeny Kissin sera de retour au Festival de Colmar, où il s’est régulièrement produit entre 1992 et 2001, le vendredi 5 juillet 2013.
Il donnera un récital à l’église Saint-Matthieu (à 21h) qui mettra à l’honneur Haydn, Schubert et Beethoven, sans oublier Franz Liszt....

 

Renaud Capuçon pour les fêtes de fin d’année...

Renaud Capuçon Un disque destiné aux petits et aux grands (parfait pour être déposé aux pieds du sapin !) est sorti le 5 novembre 2012 chez Virgin Classics.
Il propose L’Histoire de Babar de Poulenc et La Boîte à bijoux de Debussy avec Renaud Capuçon au violon, Jérôme Ducros au piano et Laurence Ferrari comme récitante...

Par ailleurs, le plus célèbre des violonistes français actuels joue les 24 et 25 novembre dans la mythique salle du Musikverein à Vienne.
Avec la complicité du très talentueux violoncelliste allemand Daniel Müller-Schott, Renaud Capuçon interprète le Double concerto de Brahms, avant de partir en tournée et en trio à travers l’Allemagne (Francfort et Hambourg...) aux côtés du pianiste Nicholas Angelich (que nous avons pu applaudir à Colmar en 2012) et du même Daniel Müller-Schott (les 29 & 30 novembre 2012)...

Ne manquez pas le retour de Renaud Capuçon au Festival de Colmar après douze d’ans d’absence !

Concert de musique de chambre avec Gérard Caussé à l’alto et le jeune Edgar Moreau au violoncelle au Koïfhus à 12h30 dans le cadre des « midis musicaux ».
Au programme : Schubert & Mozart.

 

L’âme russe d’Anna Vinnitskaya

Anna Vinnitskaya Couverte de prix et de récompenses (dont le prestigieux Echo Klassik allemand), la jeune pianiste Anna Vinnitskaya a triomphé, début novembre 2012, à Friedrichshafen, sur les bords du lac de Constance, dans le Deuxième concerto de Rachmaninov sous la baguette de Vladimir Fedosseyev.
A la tête de l’Orchestre Symphonique Tchaïkovski de Moscou, formation qui avait été acclamée au Festival de Colmar en 1998, ce grand chef russe a également dirigé le poème symphonique Manfred de Tchaïkovski.

Elève du célèbre pianiste et pédagogue Evgeny Koroliov, Anna Vinnitskaya a su s’imposer en quelques années sur la scène internationale comme une personnalité musicale de tout premier plan, et ses enregistrements, notamment l’album Moussorgski, ont été unanimement salués par la presse musicale.
Son récital à Frankfort le 14 novembre 2012, dans la merveilleuse salle d’Alte Oper, fut une nouvelle preuve de l’étendue de son talent...

Le Festival de Colmar qui a invité Anna Vinnitskaya dès 2009, juste après sa victoire de la musicienne au prestigieux Concours de la reine Elisabeth en Belgique, est très heureux de l’accueillir à nouveau en 2013 sous la baguette du Maestro Marek Janowski !

En 2009, Anna Vinnitskaya avait interprété Mozart... Au Festival 2013, elle sera à l’affiche d’un programme russe et jouera la fameuse Rhapsodie sur un thème de Paganini de Rachmaninov, compositeur si cher au cœur de tous les pianistes russes...

Mercredi 3 juillet 2013, église Saint-Matthieu à 21h, Orchestre symphonique de la radio de Berlin.
Egalement au programme : Glinka : Ouverture de l’opéra Rouslan et Ludmila ; Dvorak : Symphonie n°9, dite « Du Nouveau monde ».

 

Vadim Gluzman et Andrey Boreyko ensemble aux USA...

Vadim Gluzman02Du 16 au 18 novembre 2012, le violoniste Vadim Gluzman sera le super-soliste du Concerto de Tchaïkovski sous la baguette d’Andrey Boreyko, remarquable chef d’orchestre russe que l’on a pu applaudir au Festival de Colmar en 2000 et en 2010.
Faut-il rappeler que Vadim Gluzman joue un extraordinaire Stradivarius « ex Leopold Auer » ayant appartenu au créateur de cette célèbre partition pour violon et orchestre ?

Le Festival de Colmar est particulièrement fier d’avoir été parmi les premiers (dès 1996 !) à inviter ce musicien exceptionnel que les critiques n’hésitent plus à comparer à David Oïstrakh et Nathan Milstein....

Après un éblouissant Concerto pour violon de Brahms à Colmar en 2011, Vadim Gluzman revient pour un véritable « marathon » violonistique :
le mardi 9 juillet 2013 à 21h, il interprètera à Saint-Matthieu le Double concerto de Bach (avec Vladimir Spivakov), le Concerto en sol mineur opus 26 de Bruch, ainsi que le Concerto de Beethoven.

 

Hibla Gerzmava à l’Opéra de Vienne

Hibla GerzmavaAprès sa prestation très remarquée dans La Clémence de Titus de Mozart à l’Opéra Garnier à Paris dans la saison 2011-2012, la soprano d’origine abkhaze reprend, fin octobre 2012, le rôle Vitellia au mythique Staatsoper de Vienne.
Hibla Gerzmava y chante aux côtés de Magdalena Kozena qui interprète le rôle de Sesto...

Depuis ses débuts en France (au Festival de Colmar !) en 2004, Hibla Gerzmava poursuit une brillante carrière internationale :
régulièrement invitée par le Covent Garden à Londres, elle se produit également au Metropolitan Opera de New York, à la Scala de Milan ou encore à la Monnaie à Bruxelles...

Ne manquez pas le concert de cette magnifique cantatrice au Festival de Colmar 2013 !
Sous la baguette de Vladimir Spivakov, elle chantera les grands airs d’opéra italiens (Verdi, Puccini...), ainsi que la célèbre « Lettre de Tatiana » extraite d’Eugène Onéguine de Tchaïkovski.
Lundi 8 juillet 2013 à 21h avec le National Philharmonique de Russie.
Egalement au programme !
Mascagni : Interlude symphonique de la Cavalleria rusticana
Tchaïkovski : Capriccio italien & Symphonie n°4.

 

Hommage à l'artiste alsacien Freddy Ruhlmann(1941-2004)

expo freddy ruhlmann009

Nous souhaitons vous faire part d'une exposition retrospective consacrée à un artiste qui en son temps a contribué à l'image du Festival International de Colmar

EXPOSITION - Hommage à l'artiste  alsacien Freddy Ruhlmann(1941-2004)

Peintre, sculpteur, graphiste, designer, créateur de mobiliers, Flaconnages de parfums, tissus, services de table, génériques, producteur-scénariste de documentaires, courts- métrages artistiques FR3, concepteur et réalisateur, journaliste indépendant, il définit... la polyvalence et la curiosité créative gages d'une fertilité novatrice tous azimuts.

La Région Alsace rend hommage à l'artiste alsacien, Freddy RUHLMANN, né à Strasbourg, Obernois de cœur. l'exposition illustre le parcours créatif de cet humaniste rhénan, athlète de haut niveau et international de Volley-ball.

Des évocations en images proposées par l'lNA et France 3 Alsace seront projetées du 5 au 28 novembre.

Prix d'encouragement Fondation Alsace 1986 pour l'ensemble de son œuvre, Créateur du 1€' trophée Prix d'Honneur F.A. de 1986 à 2003, sculpture de bronze et cristal exposée au Grand Palais à Paris. «Cette inclusion unique et parfaite d 'un faisceau de cristal enserré dans le bronze à trois visages, symbolise l'ouverture de l'Alsace aux courants novateurs et atteste la force de notre culture qui puise ses richesses aux sources française, allemande et alsacienne».

A limage des sculptures Prix de la Tolérance, extrapolation de son logo et Prix Spécial, créées pour l'Association Les Amis de Marcel Rudloff, Témoin, 7 bronzes originaux célébrant les 7 premières années.

Informations pratiques
Du 5 au 28 novembre 2012 ~ Entrée gratuite
Maison de la Région Alsace ~ 1, Place Adrien Zeller - Strasbourg
tous les jours de 9h à 18h sauf samedi et dimanche et jours fériés

1
 2 expo freddy ruhlmann0104 6

 

Vadim Gluzman et l’Orchestre de chambre ProMusica

Gluzman-MarcoBorggreve5Les 10 et 11 novembre 2012, Vadim Gluzman va diriger du violon l’Orchestre de chambre ProMusica à Columbus dans un programme éclectique qui va de Mozart à Bartok en passant par Martinu .
Le violoniste israélien qui vit depuis plusieurs années aux Etats-Unis va prendre la direction musicale de cette formation à partir de la saison 2015-2016.

Après son fabuleux Concerto de Brahms donné à Colmar en 2011, Vadim Gluzman (que le Festival a été, dès 1996, parmi les premiers à programmer !) revient en 2013 pour deux concerts :

  • Le mardi 9 juillet 2013, il jouera à l’église St Matthieu pas moins de trois Concertos pour violon et orchestre (Bach, Bruch & Beethoven) avec le N.P.R. dirigé par Vladimir Spivakov ;
  • Le jeudi 11 juillet, il donnera au Koïfhus, dans le cadre des « midis musicaux » du Festival une « matinée sonates » avec son épouse, la pianiste Angela Yoffe (Mozart & Chostakovitch).

Ne manquez sous aucun prétexte la venue de Vadim Gluzman ! Sans aucun doute, c’est l’un des violonistes les plus doués de ces dernières années...

http://www.vadimgluzman.com/

 

Les frères Capuçon dans un cycle Schumann à Paris

Renaud CapuçonGautier  Capuçon   M.TammaroLes 2, 3 et 4 novembre 2012, la Cité de la Musique à Paris propose un cycle dédié à la musique de Robert Schumann et dirigé par l’excellent chef canadien Yannick Nézet-Séguin à la tête de l’Orchestre de chambre d’Europe.

Le 2 novembre, Gautier Capuçon sera le soliste du magnifique Concerto pour violoncelle et orchestre, alors que son frère aîné, Renaud Capuçon jouera le lendemain le Concerto pour violon, encore trop méconnu et trop rarement programmé.
C’est à Nicholas Angelich qui a ravi les festivaliers à Colmar le 4 juillet 2012 que reviendra l’honneur de conclure ce cycle avec le célèbre Concerto pour piano.

Faut-il rappeler que Renaud Capuçon a été invité au Festival de Colmar tout au début de sa fabuleuse carrière (c’était en 2000 !) et que Gautier Capuçon a ouvert le Festival 2008 en hommage à Mstislav Rostropovitch en 2008... ?
Les deux frères « superstars » seront réunis à l’affiche du « festival anniversaire » en 2013 :

  • Le samedi 6 juillet 2013 à 12h30Renaud Capuçon sera au Koïfhus, aux côtés de Gérard Caussé à l’alto et du jeune Edgar Moreau au violoncelle (au programme le Trio à cordes inachevé de Schubert et l’éblouissant Divertimento pour cordes K 563 de Mozart).
  • Le dimanche 7 juillet 2013, Gautier Capuçon interprétera le Premier concerto pour violoncelle de Saint-Saëns, chef-d’œuvre absolu de la musique française (Orchestre National Philharmonique de Russie sous la baguette de Vladimir Spivakov, église Saint-Matthieu à 17h.).
 

Marie-Elisabeth Hecker à la Philharmonie de Berlin

Marie-Elisabeth Hecker © Benjamin EalovegaLe 4 novembre 2012, Marie-Elisabeth Hecker jouera à la mythique Philharmonie de Berlin le très rare Concerto pour violoncelle de Paul Hindemith sous la direction de Marek Janowski.
Ce concert de l’Orchestre symphonique de la radio de Berlin proposera par ailleurs la 8ème Symphonie de Dvorak.

La jeune violoncelliste allemande, qui a fait sensation en 2005 en remportant à l’unanimité le grand prix du Concours Rostropovitch de Paris (le dernier à être présidé par le maître russe), peut se prévaloir d’un parcours exemplaire, unanimement salué au concert comme au disque.

En duo avec son mari, le magnifique pianiste allemand Martin Helmchen, la musicienne viendra au Festival de Colmar en 2013 dans le cadre des « midis musicaux ».
Une matinée sonates très attendue !
Marie-Elisabeth Hecker et Martin Helmchen joueront le 9 juillet 2013 au Koïfhus à 12h30 la fameuse Sonate « Arpeggione » de Schubert et la Deuxième sonate pour violoncelle et piano de Brahms.

 

Renaud Capuçon enregistre avec le Philharmonique de Vienne

CAPUCONLe premier disque du violoniste français avec le prestigieux Orchestre philharmonique de Vienne sous la direction de Daniel Harding est consacré aux deux chefs-d’œuvre absolus du répertoire, le Concerto de Brahms et celui d’Alban Berg, « A la mémoire d’un ange ».
Aussi incroyable que cela puisse paraître, le Philharmonique de Vienne n’a jamais enregistré le Concerto pour violon de Berg... depuis la création de l’œuvre à Vienne par cette même formation !
Le britannique Daily Telegraph qualifie d’ores et déjà cet album de Renaud Capuçon comme «tout à fait remarquable ».

Renaud Capuçon, qui s’est déjà produit à Colmar au début de sa fulgurante carrière en récital (ce fut en 2000), revient en 2013 pour nous présenter, avec la complicité de Gérard Caussé à l’alto, le formidable jeune violoncelliste Edgar Moreau.
Un trio à cordes très attendu !
Koïfhus, le samedi 6 juillet 2013 à 12.30.
Au programme : Schubert et Mozart.

 

Edgar Moreau reçoit une nouvelle distinction !

Edgar Moreau en train de jouerRemarqué dès l’âge de quinze ans au Concours Rostropovitch de Paris en 2009 (il fut lauréat du prix « Jeune soliste »), ce prodige du violoncelle français vient de recevoir le prix « Jeune soliste » des radios francophones publiques.
Deuxième prix du prestigieux Concours Tchaïkovski à Moscou en 2011, « révélation » de l’ADAMI en 2012, Edgar Moreau (qui a déjà joué à Colmar dans le cadre du OFF en 2010 à l’âge de seize ans), revient en juillet prochain sous le prestigieux « parrainage » de Renaud Capuçon et Gérard Caussé...
Un « midi musical » qui s’annonce exceptionnel !

Le samedi 6 juillet 2013 à 12.30 au Koïfhus.
Au programme : les Trios pour cordes de Schubert et Mozart.

 

Alex Penda triomphe dans Mozart

Alexandrina Pendatchanska 3La soprano bulgare Alex Penda vient d’enregistrer sous la direction de René Jacobs La finta giardiniera de Mozart pour Harmonia mundi.
« Choc » de la revue Classica du mois de novembre, cette nouvelle version de l’opéra de jeunesse de Mozart est qualifiée par la presse musicale spécialisée comme une « redécouverte » majeure.
 Alex Penda(nouveau nom de scène d’Alexandrina Pendatchanska) s’y révèle d’une grande fraîcheur : elle est tout simplement « parfaite » (selon Emmanuel Dupuy du « Diapason ») dans le rôle d’Arminda, une furie déchaînée contre la gent masculine, personnage qui annonce indiscutablement celui de Donna Elvira dans Don Giovanni.

Aux côtés du pianiste russe Semyon Skigin que l’on ne présente plus aux fidèles du Festival, Alex Penda viendra pour la première fois chanter à Colmar le 4 juillet 2013, au Koïfhus dans le cadre des « midis musicaux » (12.30).
Au programme : les mélodies de Rachmaninov, de Gabriel Fauré et de Ravel.

 

Avec Bruckner, Marek Janowski signe ses adieux à Genève

Marek JanowskiLe 24 octobre 2012, Marek Janowski dirigeait au Victoria Hall de Genève la Quatrième symphonie d’Anton Bruckner.
Il ne manquait que cette « Romantique » au palmarès du grand chef allemand et des sept années passées à la tête de l’Orchestre de la Suisse Romande pour fermer la boucle que Marek Janowski s’était promis de diriger (et d’enregistrer) lorsqu’il a pris les rênes de la phalange suisse romande. Ainsi, le cycle est complet.
Apothéose du travail extraordinaire qu’il a fait au sein de cet orchestre pour l’amener au niveau des meilleures formations orchestrales européennes...

Ne manquez sous aucun prétexte le concert dédié à Bruckner que Marek Janowski va diriger à Colmar à la tête de son remarquable Orchestre symphonique de la radio de Berlin !
4 juillet 2013 à 21h00, église Saint Matthieu.
Anton Bruckner : Symphonie n°7.

 

Nikolaï Lugansky revient à ses premiers « amours » : Rachmaninov...

Nikolai LuganskyCelui que l’on appelle volontiers le « prince russe du piano » vient d’enregistrer pour Naïve les deux Sonates de Sergueï Rachmaninov, compositeur auquel Nikolaï Lugansky consacrait, il y a vingt ans déjà, un album remarquable.
Ce disque a d’ailleurs obtenu le « Diapason d’or » du mois de novembre.

Nikolaï Lugansky reste un fervent défenseur de la musique de son « père spirituel », Rachmaninov, et nous livre une vision très personnelle de ses deux Sonates pour piano d’une force et d’une intensité saisissantes.
Ainsi, le pianiste moscovite a patiemment gravé une quasi intégrale de Rachmaninov, à laquelle il ne manque plus que les Préludes et quelques pièces isolées...

Dans le numéro de novembre 2012 de « Diapason », Laurent Macinik écrit :

« A ceux qui pensent qu’il faut sortir les muscles et le turbo, Nikolaï Lugansky oppose une lecture sereine, puissamment architecturée, maîtrisée de la première à la dernières mesure...
Aucun temps mort, aucune longueur, tout est parfaitement à sa place, d’une logique implacable. De cette cure analytique, l’œuvre ressort grandie...
Voici un Rachmaninov comme on l’aime, éruptif tout en étant parfaitement contrôlé !... ».

Ne manquez pas le retour au Festival de Colmar 2013 de Nikolaï Lugansky qui nous reste fidèle depuis plus de quinze ans !

  • Le 9 juillet 2013, il donnera un récital à la Chapelle Saint Pierre à 18h15 (Chopin & Rachmaninov)
  • Le 10 juillet 2013, au Théâtre Municipal de Colmar, également à 18h15, il sera aux côtés de Vladimir Spivakov au violon pour une soirée Schubert.
 

Grigory Sokolov attendu au Victoria Hall de Genève

0397Après Stockholm (le 28 octobre) et avant Lisbonne (le 11 novembre), l’immense pianiste russe Grigory Sokolov se produit au célèbre Victoria Hall de Genève le 1er novembre 2012.

Tout a été dit et écrit sur cet artiste de génie qui donne un nouveau sens au récital de piano :
une technique inouïe, une imagination et une intelligence musicales éblouissantes, une sonorité à nulle autre pareille...
Chaque apparition de ce pianiste hors normes et d’une exigence absolue constitue pour les auditeurs une expérience inoubliable.

Depuis 2006, Grigory Sokolov reste fidèle au Festival de Colmar...
Si vous n’avez pas l’occasion ou la possibilité d’aller à Vienne, Berlin, Venise ou Madrid, venez l’écouter le 11 juillet 2013 à 21h à l’église Saint-Matthieu !
Au programme : le fameux « Hammerklavier » de Beethoven, ainsi qu’une première partie... que nous vous révélerons un peu plus tard...

 

Renaud Capuçon, Gautier Capuçon et Gérard Caussé reçoivent le prestigieux prix Echo Klassik 2012 !

R-CapuconGérard Caussé altoLe 14 octobre 2012 à Berlin ont été décernés les prix Echo Klassik, l’une des plus importante récompenses discographiques européennes.
Aux côtés de Martha Argerich et de Nicholas Angelich, le violoniste Renaud Capuçon, l’altiste Gérard Caussé et le violoncelliste Gautier Capuçon ont été distingué pour l’enregistrement de la musique de chambre de Gabriel Fauré (chez Virgin Classics).

Ne manquez pas le retour de Gautier Capuçon dans le Concerto pour violoncelle de Saint-Saëns, cinq ans après son éblouissante prestation au Festival 2008 en hommage à Rostropovitch !
Dimanche 7 juillet 2013 à 17h, église Saint-Matthieu.
Egalement au programme : le Troisième Concerto pour piano de Rachmaninov avec Alexander Romanovsky.
Orchestre National Philharmonique de Russie sous la direction de Vladimir Spivakov.

Renaud Capuçon (qui avait joué à Colmar, en 2000, en récital avec le pianiste Frank Braley) et Gérard Caussé (qui s’est produit au Festival de Colmar en 1993, dans la Symphonie concertante de Mozart aux côtés de Vladimir Spivakov ) présenteront, dans le cadre d’un « midi musical » exceptionnel, un jeune prodige français du violoncelle, le très talentueux Edgar Moreau.
Au programme : Schubert (Mouvement d’un Trio à cordes inachevé) et Mozart (le célèbre Trio à cordes K 563).
Samedi 6 juillet 2013 à 12h30, salle Roesselmann du Koïfhus.

 

Le Quatuor à cordes Asasello attendu à Zurich

asaselloAprès une série de concerts très applaudis en Allemagne (Francfort, Cologne, Stuttgart et Bonn), le Quatuor à cordes Asasello se produit le 19 octobre 2012 à Zurich, dans le cadre du festival « Feuilles d’automne ».
Cette excellente formation de chambre fondée en 2000 à l’Académie de musique de Bâle sera pour la première fois au Festival de Colmar en 2013.

Le Quatuor jouera le dimanche 7 juillet à 21h lors du concert exceptionnel proposé à la Synagogue de Colmar pour ses 170 ans.
Au programme : Paysages pour quatuor à cordes, ainsi que le Premier Quintette pour cordes et piano (avec Edna Stern) du grand compositeur Ernest Bloch.
Egalement au programme de ce concert : le Deuxième trio pour cordes et piano de Felix Mendelssohn par l’excellent Trio de Jérusalem qui a fait la joie des festivaliers en 2005, sans oublier les Variations sur un thème de Salieri composées par le jeune Beethoven et interprétées par Edna Stern, pianiste bien connue à Colmar.

 

Renaud Capuçon annoncé au Festival 2013

11e festival de colmar003C'est avec une immense joie que nous pouvons vous annoncer la participation de l'excellent violoniste Renaud Capuçon au Festival 2013.

Il sera accompagné de Gérard Caussé à l'alto et nous fera découvrir le jeune violoncelliste Edgar Moreau dans un programme composé du Trio inachevé D 471 de Schubert et du célèbre Trio à cordes K 563 de Mozart.

Notons que Renaud Capuçon est en couverture du magazine Classica actuellement dans les kiosques auquel il accorde une longue interview à l'occasion de la parution de son nouveau disque consacré à Brahms et Berg :

11e festival de colmar004 11e festival de colmar005 11e festival de colmar006 11e festival de colmar007 11e festival de colmar008

 

Marek Janowski et son nouveau volet wagnérien

pentatone lohengrin frontA la tête de son Orchestre symphonique de la radio de Berlin, Marek Janowski continue l’exploration des grands opéras de Richard Wagner, compositeur dont nous célébrerons en 2013 le bicentenaire de naissance.
La dernière parution pour Pentatone Classics est dédiée aux Maître chanteurs de Nuremberg, son opéra le plus imposant.
Enregistrée en concert à la Philharmonie de Berlin, cette captation est des plus réjouissantes !
Avec Dietrich Henschel et Edith Haller en tête de distribution, Marek Janowski fait preuve d’une direction à la fois puissante et claire, avec un souffle réel, une ferveur et un sens de l’ensemble exemplaires.

Une version de haute tenue que les wagnériens savoureront sans modération...

Ne manquez pas le retour de Marek Janowski et de l’Orchestre de Berlin au Festival de Colmar !
Trois concerts passionnants vous attendent avec, notamment, la Septième symphonie de Bruckner...
Les 2,3 & 4 juillet 2013 à 21h. Eglise Saint-Matthieu.
Solistes : Arabella Steinbacher, violon & Anna Vinnitskaya, piano.

 

Edgar Moreau, le violoncelliste qui « monte »...

Edgar Moreau avec le celloDébuts éblouissants au Musikverein de Vienne pour le jeune violoncelliste français Edgar Moreau début octobre 2012 !
Jeune prodige qui a obtenu le deuxième Prix au Concours Tchaïkovski de Moscou 2011 à l’âge de dix-sept ans, révélation classique ADAMI 2012, Edgar Moreau a joué dans la capitale autrichienne en compagnie de trois parrains de rêve, Nicholas Angelich, Renaud Capuçon et Gérard Caussé, dans le Quatuor opus 25 de Brahms.

Nous retrouverons Edgar Moreau en janvier 2013 à Toulouse avec l’Orchestre Mraviinsky et Valery Gergiev dans le Concerto n°2 de Chostakovitch.
Celui qui a reçu en 2007, au dernier concours présidé par Rostropovitch le prix « jeune talent » a déjà joué au Festival de Colmar en 2009 !

Edgar Moreau sera à nouveau à Colmar le samedi 6 juillet 2013 dans une très prestigieuse compagnie !
Avec Renaud Capuçon et Gérard Caussé il proposera un « midi musical » au Koïfhus  à 12h30 dédié au répertoire pour trio à cordes.

 

Xavier Phillips à l’Arsenal de Metz

Xavier PHILLIPSLe 12 octobre 2012, l’Orchestre National de Lorraine propose dans ma merveilleuse acoustique de l’Arsenal de Metz un programme consacré au romantisme et postromantisme sous la baguette de Bruno Weil.
Le trop rare Concerto pour violoncelle d’Edward Elgar prendra vie sous l’archet de Xavier Phillips, un des meilleurs violoncellistes français qui, aux côtés de François Salque ou d’Anne Gastinel, a souvent enchanté les festivaliers colmariens.

Xavier Phillips n’a jamais caché ce qu’il devait à son maître, Mstislav Rostropovitch... Et si les critiques musicaux trouvent qu’il a de plus en plus la sonorité et la « patte » de Slava, ce n’est pas très étonnant !

Fidèle au Festival de Colmar, où il joue en soliste ou en formation de chambre depuis 2005, Xavier Phillips revient en 2013 dans le célèbre Triple Concerto de Beethoven aux côtés de la violoniste Fanny Clamagirand et du pianiste Igor Tchetuev.
Ces derniers font partie des artistes véritablement « découverts » par Festival de Colmar, où ils ont débuté, respectivement, à treize et à quatorze ans.
Concert le 10 juillet 2013, église Saint Matthieu à 21h.
« Soirée Beethoven » dirigée par Ken-David Masur.

 

Vadim Gluzman enflamme le Concerto de Tchaïkovski...

Vadim GluzmanLe fabuleux violoniste israélo-américain joue l’un des Stradivarius les plus mythiques, l’« ex-Leopold Auer », l’instrument sur lequel avait été créé le Concerto de Tchaïkovski...
Au début de cette saison 2012-2013, Vadim Gluzman a choisi de jouer cette partition des plus célèbres lors de sa grande tournée européenne.
Après la Grande Bretagne (notamment, Edinbourg et à Glasgow, où il a interprété l’opus 35 les 5 et 6 octobre 2012 avec l’Orchestre National de l’Ecosse), Vadim Gluzman se produit en Allemagne et sera le 10 octobre 2012 à Stuttgart avec le Philarmonique de la ville, placé sous la direction de Gabriel Felz.

Ne manquez pas le retour de Vadim Gluzman au Festival de Colmar.
Nous avons cru en son talent dès 1996, après son prix de la Fondation Szeryng... et il a prouvé que la relève des Oïstrakh et des Milstein était assurée !

Vadim Gluzman jouera le 9 juillet 2013 les Concertos pour violon de Bruch et de Beethoven sous la direction de Vladimir Spivakov
(église St Matthieu à 21h, Orchestre National Philharmonique de Russie).
Il donnera également un récital avec son épouse, la pianiste Angela Yoffe dans le cadre des « midis musicaux » le 11 juillet 2013 (Koïfhus, à 12h30).  

 

Vasily Ladjuk ouvre la saison au Bolchoï...

Vasily LadjukLa nouvelle saison du prestigieux théâtre lyrique de Moscou vient de s’ouvrir avec La Traviata de Verdi, bicentenaire de la naissance du compositeur italien (en 2013) oblige...
Après douze ans d’absence des scènes moscovites, ce chef-d’œuvre verdien, dans la très classique mise en scène de Francesca Zambello, a remporté début octobre, lors de la première, un triomphe mérité.
Aux côtés de Venera Gimadieva dans le rôle titre, le baryton Vasily Ladjuk a brillé dans le rôle de Germont, rôle qu’il a chanté aussi bien à La Scala de Milan qu’au Metropolitan Opera de New York ou à La Fenice de Venise.

Formé à l’Académie d’art choral de Moscou avant d’entreprendre une importante carrière internationale de soliste, Vasily Ladjuk s’est produit à plusieurs reprises au Festival de Colmar. On se souviendra, notamment, de sa prestation au Festival 2011 dans l’oratorio de Rachmaninov Les Cloches.

Vasily Ladjuk sera de retour à Colmar pour le concert gala de clôture qui aura lieu au Théâtre du Parc des Expositions le 14 juillet 2013 à 21h.
Il chantera – en solo ou en duo avec la soprano Anna Aglatova – quelques « tubes » incontournables du répertoire du baryton.

 

Arabella Steinbacher enregistre Prokofiev

arabella steinbacherAprès avoir gravé le Concerto pour violon de Khatchaturian sous la baguette de Sakari Oramo, les Concertos de Chostakovitch avec Andris Nelsons (sans oublier les Concertos de Bartok & de Dvorak sous la direction de Marek Janowski !), Arabella Steinbacher enregistre pour ‘Pentathone’ les deux Concertos pour violon de Sergueï Prokofiev avec le R.N.O. (Russian National Orchestra) dirigé par le très talentueux Vassily Petrenko.
La violoniste allemande, dont la carrière à l’internationale est véritablement en train d’« exploser » ces dernières années, reviendra au 25e Festival de Colmar pour le concert d’ouverture, comme ce fut le cas en 2011.
Arabella Steinbacher qui avait enchanté les festivaliers dans les Concertos pour violon de Beethoven et de Saint-Saëns, se produira avec l’Orchestre symphonique de la radio de Berlin sous la direction de Marek Janowski.
Mardi 2 juillet 2013 à 21h, église St Matthieu.
Au programme : Mendelssohn & Schubert.

 

Marek Janowski dirige Mozart et Ravel à la Philharmonie de Berlin

Marek JanowskiLe 27 septembre 2012,  Marek Janowski propose à la Philharmonie de Berlin une réjouissante soirée Mozart-Ravel. 

A la tête de son excellent Orchestre symphonique de la radio de Berlin (dont il est nommé directeur musical à vie), le grand chef allemand dirigera la célébrissime Quarantième symphonie (œuvre qu’il a déjà donnée au Festival de Colmar !), ainsi que le non moins célèbre Concerto en sol de Maurice Ravel avec le pianiste Kirill Gerstein, également connu par les festivaliers de Colmar pour sa prestation en musique de chambre en 2009.

Pour leur troisième apparition commune au Festival de Colmar en 2013, Marek Janowski et son orchestre RSB vont nous ravir avec trois magnifiques programmes :

  • Le 2 juillet 2013 à 21h, église Saint-Matthieu : concert d’ouverture Mendelssohn-Schubert (Arabella Steinbacher, violon en soliste)
  • Le 3 juillet 2013à 21h, église Saint-Matthieu : concert « slave » Glinka, Rachmaninov & Dvorak (Anna Vinnitskaya, piano en soliste)
  • Le 4 juillet 1013 à 21h, église Saint-Matthieu : soirée exceptionnelle avec la Septième symphonie de Bruckner dont Marek Janowski est actuellement l’un des meilleurs interprètes.
 

Marek Janowski dirige Nikolaï Lugansky à la Philharmonie de Berlin

Marek JanowskiLe 13 septembre, dans la grande salle de la mythique Philharmonie de Berlin, Marek Janowski va diriger « son » Orchestre symphonique de la radio de Berlin dans la cadre du « Musikfest Berlin » 2012.
Au programme, la très rare 6ème Symphonie de Hans Werner Henze, ainsi que le célèbre Troisième concerto pour piano et orchestre de Sergueï Rachmaninov.
C’est le pianiste moscovite Nikolaï Lugansky qui sera le soliste de cette magnifique partition...
Habitué du Festival de Colmar dès les années 1990, après sa victoire au Concours Tchaïkovski, Nikolaï Lugansky a déjà joué à Colmar les 2eme et 4ème Concertos de
Rachmaninov. C’est dans un tout autre répertoire qu’il reviendra pour l’édition « jubilé » en 2013 :
un récital au Théâtre le 9 juillet à 18h15, ainsi qu’une soirée Schubert aux côtés de Vladimir Spivakov, le 10 juillet à 18h15, toujours au Théâtre Municipal.

Quant à Marek Janowski, l’illustre chef d’orchestre allemand, dirigera les trois premiers concerts du Festival 2013.
Au programme : Schubert, Mendelssohn, Rachmaninov, Dvorak et une soirée « événement » avec la Septième symphonie d’Anton Bruckner.
Les 2,3 & 4 juillet 2013 à 21h à l’église Saint-Matthieu.
Orchestre symphonique de la radio de Berlin. Solistes : Arabella Steinbacher, violon & Anna Vinnitskaya, piano.

Nikolai Lugansky High Res 3 - credit Marco Borggreve Naïve-Ambroisie

 

Page 3 of 20

Go to top