Archives

Nicholas Angelich, David Guerrier, Adam Laloum et le Trio Wanderer à l’heure russe

Trio Wanderer couleursA Nantes, la Folle Journée 2012 propose le « Sacre russe », l’épopée de la musique russe de 1860 à nos jours.
Nicholas Angelich y jouera le redoutable Troisième concerto pour piano de Prokofiev le vendredi 3 février, le Trio Wanderer proposeront leur vision le chef-d’œuvre de Tchaïkovski, son fameux Trio à la mémoire d’un grand artiste (les 3 & 5 février),
David Guerrier sera à l’affiche le dimanche 5 février dans le Premier concerto pour piano, trompette et orchestre de Chostakovitch, alors qu’Adam Laloum jouera un récital dédié à Scriabine et à Prokofiev (le 3 février).

Venez applaudir tous ces musiciens au Festival de Colmar 2012 !

David Guerrier jouera le célèbre Concerto pour trompette de Haydn lors du concert inaugural du Festival, le 3 juillet 2012 avec l’Orchestre de chambre de Stuttgart.
Nicholas Angelich interprétera deux Concertos pour clavier de Johann Sebastian Bach le 4 juillet 2012 sous la baguette de Daniel Hope.
Le Trio Wanderer donnera un superbe programme Mozart – Schubert (Deuxième Trio opus 100) le lundi 9 juillet à 18h15 à la Chapelle Saint-Pierre, tandis qu’Adam Laloum sera le super-soliste de la « Soirée Brahms » avec la complicité de Ken-David Masur qui dirigera le National Philarmonique de Russie (le 11 juillet à 21h00 à l’église Saint-Matthieu).

HD David GUERRIERadam laloum a utiliser credit Carole BellaicheHD Nicolas ANGELICH

 

Michael Hofstetter dirige au Deutsche Staatsoper de Berlin

HOFSTETTER MichaelLe 26 janvier 2012, Michael Hofstetter dirigeait à Berlin, au fameux Deutsche Staatsoper, le très rare ouvrage de Carl Heinrich Graun, son opéra Montezuma, composé sur le livret écrit par le roi de Prusse Frédéric le Grand.
La presse berlinoise salue  chaleureusement la performance de Michael Hofstetter, soulignant sa direction maîtrisée et toute en finesse.

Invité par les plus grandes scènes lyriques européennes et nord-américaines, Michael Hofstetter dirige depuis 2003 au prestigieux Festival de Salzbourg. Chef principal du Festival de Ludwigsburg, il est, depuis 2006, le directeur musical de l’Orchestre de chambre de Stuttgart.

Pour sa première venue à Colmar, cet excellent chef, passé par l’école du baroque et de l’orchestre symphonique, dirigera le concert d’ouverture de la 24é édition du Festival à la tête de son Orchestre de chambre de Stuttgart.
Au programme : Haydn, Bach et Mozart avec David Guerrier et Emmanuel Pahud en solistes.

Un concert à ne manquer sous aucun prétexte !
Le mardi 3 juillet 2012, église Saint-Matthieu à 21h00.

 

Romain Leleu, la nouvelle « star » de la trompette

HD Romain LELEU trompette CR Caroline DOUTRE 2Le dernier disque gravé par le trompettiste français Romain Leleu avec le Baltic Chamber Orchestra (Concertos de Hummel, Haydn et Neruda) reçoit un accueil unanime et chaleureux de la presse musicale.
Dans la revue Diapason du mois de février 2012, on peut lire une critique élogieuse de Jean Cabourg qui souligne que le jeune musicien, héritier de la grande tradition de la trompette française de Maurice André, « privilégie la liberté à l’éclat : Hummel s’en sort rajeuni ; de Neruda, on goûtera la grâce, autant que la suggestion... ».

Ne manquez pas la venue de Romain Leleu, qui fut la « révélation instrumentale des « Victoires » de musique classique en 2009 !
Le vendredi 13 juillet 2012 à 18h15, Romain Leleu sera à la Chapelle Saint-Pierre avec son ensemble « Les Convergences ».
Au programme : les œuvres de Neruda, Schumann, Arban, Dvorak, Bizet & Bartok.

 

Le Quatuor Minguet en résidence au Mozarteum de Salzbourg

HD Quatuor Minguet par Christina Feldhof 2

Du 28 janvier au 4 février 2012, le quatuor à cordes allemand sera en résidence dans le prestigieux Mozarteum de Salzbourg.
Au programme, plusieurs concerts avec des chanteurs, ainsi que le Quintette pour clarinette et cordes de Mozart, que les Minguet joueront avec la clarinettiste israélienne Sharon Kam...
Fondé à Cologne en 1988, le Quatuor Minguet existe dans sa configuration actuelle depuis 1997.
En 2010, ce très talentueux ensemble a reçu l’un des plus importants prix allemands, « Echo Klassik ».
Il sera pour la première fois présent au Festival de Colmar avec les extraits de L’Art de la Fugue de J.S. Bach  et le Premier Quatuor à cordes de Brahms.
Jeudi 5 juillet 2012 à 12h30, au Koïfhus.

 

Emmanuel Pahud, choc Classica du mois de fevrier 2012

thumb pahud dans classicaApres avoir été unanimement encensé  par la presse pour la sortie de son album "Le roi flutiste", Emmanuel Pahud vient d'obtenir le choc Classica du mois de février 2012.

un clic sur l'image pour découvrir la critique de l'album.

Emmanuel Pahud sera sur scène à Colmar lors du concert d’ouverture du 24e Festival le 3 juillet 2012.

 

Vladimir Spivakov au Palais des Beaux-arts de Bruxelles

Vladimir SpivakovLe 24 janvier 2012, Vladimir Spivakov dirige un concert dans la capitale belge à la tête de son célèbre orchestre de chambre  « Les Virtuoses de Moscou » fondé en 1979.

Se joignant à des interprètes adultes professionnels, de jeunes talents monteront sur le podium :
il s’agit des jeunes talents, soutenus par la Fondation de bienfaisance Vladimir Spivakov créée en 1994.
Lauréats de concours internationaux, le  pianiste Daniil Kharitonov  et la violoncelliste Anastasija Kobekina joueront Mozart et Haydn.

En juillet 2012 à Colmar, Vladimir Spivakov dirigera 5 concerts à la tête de son deuxième orchestre, le National Philharmonique de Russie.
7 juillet : programme Beethoven
8 juillet : programme Mozart
10 juillet : programme Mendelssohn
12 juillet : programme Mozart & Brahms
14 juillet : programme Weber, Mahler, Liadov, Rimski-Korsakov & Stravinski.
Eglise Saint-Matthieu à 21h00, à l’exception du dimanche 8 juillet 2012 à 17h00.

 

Vienna Brahms Trio au Musikverein

Vienna Brahms TrioLe 26 janvier 2012, le Trio Brahms de Vienne donne un concert dans ses « terres ».
Dans le cadre des concerts de musique de chambre programmés au Musikverein, à l’acoustique véritablement miraculeuse, les trois complices viennois joueront un superbe programme Beethoven-Brahms-Chostakovitch.
Boris Kuschnir au violon, Orfeo Mandozzi au violoncelle et Jasminka Stancul au piano ont formé le Trio Brahms en 1993.
Leurs interprétations sont unanimement saluées par la critique pour la finesse, la cohérence sonore et un souci de détails remarquables.

Invité dans les plus grands festivals internationaux, de Salzbourg à Saint-Pétersbourg, le Vienna Brahms Trio reste fidèle à l’illustre tradition viennoise de la musique de chambre.
Pour sa première venue au Festival de Colmar, le Trio se produira dans son répertoire de prédilection : Haydn, Beethoven et Brahms.
Mercredi 4 juillet 2012 à 18h15 à la Chapelle Saint-Pierre.

 

Matthias Goerne chante le Requiem de Fauré

Mathias GoerneSous la baguette experte du chef espagnol Josep Pons à la tête de l’Orchestre National de Lyon, le baryton Matthias Goerne  chante les 27 et 28 janvier à l’Auditorium de Lyon le célèbre Requiem de Gabriel Fauré.
Matthias Goerne est l’invité régulier de festivals et de salles de concerts les plus renommés.
Depuis ses débuts à l’opéra, au Festival de Salzbourg en 1997, il a été acclamé sur les plus grandes scènes lyriques à travers le monde de Covent Garden de Londres au Metropolitan Opera de New York.
Formé par Elisabeth Schwarzkopf et Dietrich Fischer-Dieskau, Matthias Goerne est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands interprètes de Lieder allemands.

Ne manquez pas le concert évenement de Matthias Goerne à Colmar en 2012 !
Le 14 juillet, lors de la clôture du Festival en hommage à Karl Münchinger et au répertoire germanique, Matthias Goerne va chanter sept Lieder avec orchestre extraits du magnifique recueil de Gustav Mahler, Le Cor merveilleux.

Le 14 juillet, Eglise Saint-Matthieu à 21h00.
Orchestre National Philharmonique de Russie, direction : Vladimir Spivakov.
Egalement au programme : Weber, Liadov, Rimski-Korsakov & Stravinski.

 

Martin Helmchen au mythique Musikverein de Vienne

Martin HelmchenLe 24 janvier 2012, le jeune pianiste allemand Martin Helmchen est à l’affiche de la grande salle du Musikverein de Vienne.
Il joue le Concerto en ré mineur opus 40 de Felix Mendelssohn sous la direction du célèbre chef britannique, Sir Neville Marriner, qui sera à l’occasionde ce concert à la tête de l’Academy of Saint Martin in the Fields.

Venez écouter ce merveilleux musicien dans l’un des plus célèbres concertos romantiques du répertoire !
Le 7 juillet 2012, Martin Helmchen jouera sous la direction de Vladimir Spivakov le Cinquième Concerto de Beethoven, le fameux « Empereur ».
Eglise Saint-Matthieu à 21h00.
Egalement au programme de cette soirée entièrement dédié à Beethoven, sa Troisième symphonie, l’ « Héroïque ».

 

Emmanuel Pahud, meilleur flûtiste du monde !

Emmanuel Pahud par Josef FischnallerNous ne resistons pas à vous copier ici un article paru dans l'express du 17/01 concernant Emmanuel Pahud qui jouera lors du concert d’ouverture à Colmar le 3 juillet 2012 !:

Les disques "historiques", prenant prétexte d'une anecdote du passé pour composer un programme de musique, sont souvent de scrupuleux pensums. Pas celui-ci! Le flûtiste Emmanuel Pahud a souhaité rendre hommage à Frédéric II de Prusse (1712-1786) en mélangeant ses compositions et celles de ses contemporains.  

Compositeur et flûtiste, Frédéric II aimait rassembler à la cour de Potsdam les grands musiciens de l'époque des Lumières. Dès son accession au trône, il avait engagé comme claveciniste l'un des fils Bach, Carl Philipp Emanuel. Une rencontre eut ensuite lieu avec le père, Johann Sebastian: le monarque mélomane aurait proposé au vieux Bach le fameux thème fondateur de L'Offrande musicale. Mais le musicien préféré de Frédéric II fut Johann Joachim Quantz, dont Emmanuel Pahud nous livre, dans Le Roi flûtiste, l'un des plus beaux concertos. Une oeuvre qui illustre bien cette période charnière du xviiie où le baroque cède la place au classicisme. Emmanuel Pahud prouve une nouvelle fois qu'il est le meilleur flûtiste du monde. Royalement.  

Par Bertrand Dermoncourt (L'Express), publié le 17/01/2012

http://www.lexpress.fr/culture/musique/coup-de-coeur-pour-emmanuel-pahud_1071960.html

 

Nicholas Angelich au Théâtre des Champs-Elysées

nicolas anglelich piano par Stphane de Bourgies couleursLa fameuse série des « Concerts du dimanche » au Théâtre des Champs-Elysées à Paris accueille le dimanche 15 janvier 2012
le pianiste franco-américain Nicholas Angelich.
Le musicien se produira dans un répertoire romantique qui lui va comme un gant, Schumann et Brahms, avec l’altiste Antoine Tamestit (qui a triomphé au Festival de Colmar 2011 dans la Symphonie concertante de Mozart aux côtés de Vladimir Spivakov).

Depuis quelques années, Nicholas Angelich explore avec succès le répertoire pour clavier de Johann Sebastian Bach.
C’est dans ce répertoire ce magnifique pianiste fera sa première apparition au Festival de Colmar en juillet 2012.

A vos agendas !
Nicholas Angelich jouera les Concertos BWV 1055 & BWV 1056 du Kantor de Leipzig avec l’Orchestre de chambre de Stuttgart et la complicité de son ami, le violoniste et chef d’orchestre Daniel Hope.
Egalement au programme : Mendelssohn & Vivaldi.
Mercredi 4 juillet 2012 à 21h00, église Saint-Matthieu.

 

Martin Helmchen joue Mendelssohn

Martin Helmchen portrait couleursSa victoire au prestigieux Concours Clara Haskil en 2001, à l’âge de dix-neuf ans, propulse immédiatement Martin Helmchen sur le devant de la scène internationale.
Son indéniable présence et son lyrisme, à la fois fervent et plein de poésie, en font un interprète particulièrement recherché dans Mozart et Beethoven, ainsi que dans le répertoire romantique.
Ce pianiste allemand, à peine trentenaire, joue actuellement avec les meilleures formations orchestrales du monde sous la baguette des plus grands chefs... La critique, unanime, salue la perfection et la sensibilité de son jeu.
Après s’être produit en décembre 2011 au Luxembourg dans le Triple concerto de Beethoven sous la direction d’Emmanuel Krivine (avec, notamment, sa femme, la violoncelliste Marie-Elisabeth Hecker), ainsi que  dans le Concerto n°25 de Mozart à la Tonhalle de Zurich, Martin Helmchen jouera le 12 et 13 janvier 2012 à Hambourg et à Lübeck le Concerto pour piano opus 25 de Felix Mendelssohn.
Le NDR Sinfonieorchester sera placé sous la direction de Semyon Bychkov, chef qui avait offert au festivaliers à Colmar deux inoubliables concerts en 1998...
Fin janvier 2012, Martin Helmchen est attendu à Vienne, en Autriche, où il se produira avec Sir Neville Marriner et l’Academy of Saint Martin in the Fields dans le Deuxième concerto pour piano de Mendelssohn, l’opus 40.

Martin Helmchen sera pour la première fois à l’affiche du Festival de Colmar dans l’un des plus célèbres concertos du répertoire romantique, le fameux « Empereur » de Beethoven.
Samedi 7 juillet 2012 à 21h00, église Saint-Matthieu.
Orchestre National Philharmonique de Russie, direction : Vladimir Spivakov.
Egalement au programme : la Troisième symphonie de Beethoven, « Héroïque ».

 

Emmanuel Pahud et le Roi flûtiste

Emmanuel Pahud par Josef FischnallerLe nouveau disque d’Emmanuel Pahud chez EMI Classics sort le lundi 9 janvier 2012.

Le célèbre flûtiste continue son exploration de la période baroque, cette fois-ci autour d’une figure emblématique de l’histoire de cet instrument,

Frédéric II de Prusse. Nous découvrirons l’une des périodes les plus fastes de l’histoire de la flûte avec les œuvres de Carl Philip Emanuel Bach, Quanz, Franz Benda, ainsi que les compositions de Frédéric II lui-même. La Kammerakademie de Potsdam est magistralement dirigée du clavecin par Trevor Pinnock.

Qui mieux qu’Emmanuel Pahud pouvait rendre hommage au roi flûtiste de Potsdam ?

Le 12 janvier, une journée spéciale sera consacré à ce magnifique musicien par Radio Classique. Une occasion de rappeler l’extraordinaire carrière de ce musicien franco-suisse qui depuis l’âge de 23 ans est flûte solo du prestigieux Philharmonique de Berlin...

Le venue d’Emmanuel Pahud, super-star actuelle de la flûte, n’est à manquer sous aucun prétexte !

Après ses deux inoubliables concerts au Festival de Colmar en 2002, lors de l’hommage à Jean-Pierre Rampal, Emmanuel Pahud revient le 3 juillet avec l’Orchestre de chambre de Stuttgart pour le concert inaugural du Festival 2012.

Il jouera la célébrissime Badinerie de la Deuxième Suite orchestrale de J.S. Bach, ainsi que le Premier concerto pour flûte et orchestre de Mozart.

Egalement au programme : le Concerto pour trompette de Haydn avec le très talentueux David Guerrier.

Eglise Saint-Matthieu à 21h00. L’Orchestre de chambre de Stuyttgart sera dirigé par son directeur musical, Michael Hofstetter.

 

Daniel Hope sur Arte

thumb Hope Daniel par Harald HoffmannLe dimanche 8 janvier 2012, la chaîne franco-allemande ARTE propose un programme original consacré au tricentenaire de la naissance du roi mélomane Frédéric II de Prusse.
Guidés par le violoniste et chef d’orchestre Daniel Hope, devenu « ambassadeur » de Frédéric le Grand, les musiciens de l’univers du classique, du beatbox et de la techno, ainsi que des danseurs et des plasticiens, mènent une réflexion passionnante sur la musique de la cour du Roi de Prusse.

Frédéric le Grand menait des guerres et composait des symphonies, régnait d’une main de fer et s’adonnait passionnément à l’écriture de poèmes...

Tout comme dans le récent enregistrement du flûtiste Emmanuel Pahud, l’œuvre de ce monarque atypique et de son entourage suscite un vrai regain d’intérêt.

Ne manquez pas le concert que Daniel Hope dirigera le 4 juillet 2012 au Festival de Colmar à la tête de l’Orchestre de chambre de Stuttgart !

Le musicien sera également le soliste du Premier concerto pour violon de Mendelssohn, de la Follia de Vivaldi, du Double concerto de J.S. Bach,

sans oublier les Quatre Saisons du « prêtre roux ».  

Eglise Saint-Matthieu à 21h00.

Egalement au programme : les Concertos pour clavier de J.S. Bach BWV 1055 & BWV 1056 avec le remarquable pianiste franco-américain Nicholas Angelich.

 

Ken-David Masur en tournée en Israël

ken-david masur dirigeAprès une série de concerts à Munich et à San Antonio, Ken-David Masur achèvera à Tel-Aviv le 31 décembre 2011 sa tournée avec le très réputé Orchestre Philharmonique d’Israël.
Au programme de ce concert du réveillon : deux Symphonies de Beethoven, la Première et la Neuvième.
A cette occasion, le jeune musicien partagera l’affiche avec son illustre père, le célèbre chef d’orchestre allemand Kurt Masur.

Régulièrement invité depuis deux ans à se produire à Moscou avec le National Philharmonique de Russie, Ken-David Masur viendra au 24e Festival de Colmar à la tête de cette formation pour diriger deux concerts.
Il proposera une soirée entièrement dédiée à Johannes Brahms le 11 juillet 2012 avec, en soliste dans le Deuxième concerto,
l’étoile montante du piano français Adam Laloum (église Saint-Matthieu à 21h00, également au programme – la Symphonie n°2).
Le deuxième programme, dirigé par Ken-David Masur le 13 juillet 2012  mettra à l’honneur Mendelssohn, Beethoven et Schumann (église Saint-Matthieu à 21h00).
David Kadouch, révélation des « victoires » de la musique classique en 2012, jouera à cette occasion le Troisième concerto pour piano de Beethoven.
Egalement au programme : la Troisième symphonie, « Rhénane » de Robert Schumann et l’ouverture Mer calme et heureux voyage de Felix Mendelssohn.

A ne pas en douter, les débuts de Ken-David Masur au Festival de Colmar créeront l’événement !

 

David Fray fait ses débuts à Chicago

David Fray par Paolo-RoversiLe 11 décembre 2011, le pianiste français David Fray a donné son premier récital à Chicago avec un programme dédié à Mozart (Sonate K 311 et Fantaisie K 475) et à Beethoven (la Sonate Waldstein).
La critique américaine a relevé sa technique « brillante » et son jeu « pénétré et réfléchi », alors que le public lui a réservé une longue ovation débout.
Etoile montante incontestable du piano français, David Fray est mondialement reconnu pour ses interprétations de J.S. Bach,
répertoire qu’il interprètera pour sa première venue au Festival de Colmar.

Le 5 juillet 2012, avec l’Orchestre de chambre de Stuttgart sous la baguette de Wolfram Christ, David Fray nous proposera sa vision personnelle du plus célèbre Concerto pour clavier de Bach, celui en ré mineur, BWV 1052.
Eglise Saint-Matthieu à 21h00. Egalement au programme : Mozart (avec le hautboïste François Leleux en soliste) et Brahms.


David Fray fait ses débuts à Chicago

 

Le 11 décembre 2011, le pianiste français David Fray a donné son premier récital à Chicago avec un programme dédié à Mozart (Sonate K 311 et Fantaisie K 475)

et à Beethoven (la Sonate Waldstein).

La critique américaine a relevé sa technique « brillante » et son jeu « pénétré et réfléchi », alors que le public lui a réservé une longue ovation débout.

Etoile montante incontestable du piano français, David Fray est mondialement reconnu pour ses interprétations de J.S. Bach,

répertoire qu’il interprètera pour sa première venue au Festival de Colmar.

 

Le 5 juillet 2012, avec l’Orchestre de chambre de Stuttgart sous la baguette de Wolfram Christ, David Fray nous proposera sa vision personnelle

du plus célèbre Concerto pour clavier de Bach, celui en ré mineur, BWV 1052.

Eglise Saint-Matthieu à 21h00. Egalement au programme : Mozart (avec le hautboïste François Leleux en soliste) et Brahms.

 

 

Noël baroque avec Daniel Hope à la Philharmonie de Berlin

 

daniel hope par felix broedeLe 18 décembre 2011, la prestigieuse Philharmonie de Berlin propose un réjouissant programme « Noël baroque » avec l’ensemble Berliner Barocksolisten et le violoniste Daniel Hope.
Le musicien britannique (qui avait fait ses débuts en France au Festival de Colmar en 1993 !) jouera les Concertos de Vivaldi et de Telemann.

Depuis une quinzaine d’années, Daniel Hope s’est imposé au concert comme en disque comme un violoniste complet et exigeant qui s’essaie avec bonheur à la direction d’orchestre.

Il reviendra au Festival de Colmar le 4 juillet 2012 avec l’Orchestre de chambre de Stuttgart en tant que soliste et chef.
Au programme : Johann Sebastian Bach (notamment avec Nicolas Angelich dans deux Concertos pour clavier) , Felix Mendelssohn et… Antonio Vivaldi.
Eglise Saint-Matthieu à 21h00.

 

Romain Leleu et les Concertos classiques pour trompette

 

Romain Leleu trompette par Caroline Doutre 2Romain Leleu, jeune prodige français de la trompette, vient d’enregistrer les Concertos de Haydn, Hummel et Neruda avec le Baltic Chamber Orchestra.
Celui qui fut en 2009 « révélation instrumentale » de l’année aux Victoires de la musique classique, se révèle dans ce disque comme un artiste généreux et sensible, au jeu qui séduit et impressionne par sa sonorité à la fois espiègle, virtuose et brillante.

Pour sa première venue au Festival de Colmar, Romain Leleu (entouré par les quelques musicien de son ensemble « Les Convergences ») nous propose un programme éclectique et festif qui va de Gluck et Schumann à Bizet et Arban (avec son célèbre Carnaval de Venise).

Venez découvrir Romain Leleu, digne héritier de la grande école française de la trompette, le vendredi 13 juillet 2012 à la Chapelle Saint-Pierre !
Concert à 18h15.

 

Vadim Gluzman rafle la mise !

 

vadim gluzman« Diapason d’or » de l’année 2011, « Choc de l’année » de la revue Classica, « Clef d’or » de ResMusica pour l’année 2011...
Le superbe enregistrement que le violoniste israélien Vadim Gluzman a dédié à Max Bruch ‘cartonne’ !

Le Festival de Colmar (qui a invité Vadim Gluzman dès 1996 !) ne s’y est jamais trompé : il a l’étoffe des plus grands.

« Vadim Gluzman est le violoniste exceptionnel que l’on attendait ! », peut-on lire dans Classica.
« Il offre du célèbre Concerto de Bruch une immense lecture moderne qui donne le grand frisson romantique que l’on n’avait plus éprouvé depuis Nathan Milstein et Jascha Heifetz, c’est dire ! ».

Après le succès remporté dans le Concerto de Brahms au Festival de Colmar en 2011, Vadim Gluzman reviendra en 2013,
pour le 25ème anniversaire de la direction artistique de Vladimir Spivakov dans les Concertos de Bruch et de Beethoven.

 

Matthias Goerne triomphe à Paris

Mathias GoerneDisciple du grand Fischer-Dieskau, le baryton Matthias Goerne s’est imposé dans le lied allemand  comme l’une des plus belles voix actuelles !
Le premier rendez-vous schubertien que le chanteur proposait en novembre 2011 salle Pleyel au public parisien a tenu toutes ses promesses.
Avec la complicité de Christoph Eschenbach au piano, Mathias Goerne a magistralement interprété le célèbre cycle de Franz Schubert La Belle Meunière.
Ce concert, donné à guichets fermés, a permis d’apprécier la voix exceptionnelle du baryton allemand qui sait émouvoir tout en restant naturelle...
Le Voyage d’hiver et le Chant du cygne de Schubert sont attendus dans la capitale avec les mêmes interprètes en 2012.

Ne manquez pas la première venue de Matthias Goerne au Festival de Colmar !
Le 14 juillet 2012, pour le concert de clôture du 24ème Festival de Colmar, Matthias Goerne chantera les extraits du magnifique cycle vocal de Gustav Mahler Das Knaben Wunderhorn (église Saint-Matthieu, Orchestre National Philharmonique de Russie sous la direction de Vladimir Spivakov).

 

David Kadouch et Adam Laloum, la « relève » du piano français est assurée !

David Kadouch par Caroline DoutreL’actualité discographique de ce mois de novembre met à l’honneur deux jeunes pianistes français, bourrés de talent.
Révélation aux « Victoires de la musique » 2012 dans la catégorie « soliste instrumental de l’année », David Kadouch publie un album dédié à la musique de Robert Schumann avec, notamment, la rarissime Troisième Sonate pour piano opus 14, dite « Concert sans orchestre ».
Avant son récital très attendu au Théâtre des Champs-Elysées le 11 décembre 2011, on peut dorénavant admirer David Kadouch dans cet enregistrement, affrontant cette partition redoutable avec une sobriété et un courage artistique vraiment exemplaires.

Adam laloum  utiliser crédit Carole BellacheQuant à Adam Laloum (vainqueur du Concours Clara Haskil 2009 à l’âge de 22 ans !), il publie l’enregistrement du récital donné au prestigieux Festival de Verbier qu’il a consacré à la musique romantique (Schubert, Schumann & Brahms).
Dans « Classica », Stéphane Friedrich écrit au sujet de cet album : « Adam Laloum sait chanter le piano et il émane de son toucher un sentiment de fraîcheur et de liberté... Il apparaît déjà comme un grand pianiste ! ».
Les festivaliers qui ont eu la chance d’entendre le récital d’Adam Laloum le 9 juillet 2011 ne diront pas le contraire...

 

Ne manquez pas David Kadouch et Adam Laloum au Festival 2012 !

Adam Laloum jouera le Deuxième concerto pour piano de Brahms sous la baguette du chef allemand Ken-David Masur le 11 juillet 2012 à 21h00 (église Saint-Matthieu, Orchestre National Philharmonique de Russie).
Quand à David Kadouch, il sera, toujours sous la direction de Ken-David Masur, le soliste du Troisième concerto pour piano de Beethoven le 13 juillet 2012 (21h00, église Saint-Matthieu, Orchestre National Philharmonique de Russie).

 

Une occasion de voir ou revoir le concert de Fanny Clamagirand & Vanya Cohen en vidéo

thumb fanny clamagirand vanya cohen. photo bernard fruhinsholz. 3Pour voir ou revoir Fanny Clamagirand & Vanya Cohen lors du concert que les deux artistes ont donné Lors du Festival 2011, il suffit d'un clic ici.

Merci à notre partenir TV7 pour la captation et le montage de ce concert.

 

 

 

Le vilain petit canard sur une musique dirigée par Vladimir Spivakov

Le 2 novembre 2011 sort en salles le film pour enfants, Le Vilain Petit Canard réalisé par Garri Bardine  sur une musique de Tchaïkovski (Dirigée par Vladimir Spivakov).

C'est avec des extraits du «Lac des Cygnes» et de «Casse-Noisette» que les spectateurs vont redécouvrir ce conte d'Andersen. La musique tient une place essentielle dans ce film. "Quand j'ai décidé que le film prendrait une forme musicale, dans mon esprit s'est imposé tout naturellement le schéma suivant : Le Vilain Petit Canard – le cygne – Le lac des Cygnes. Et est-ce qu'il existe une musique dramatiquement plus forte que la musique de Tchaïkovski ? Non !", souligne le réalisateur. 

 

L'Orchestre Philarmonique National de Russie sous la direction de Vladimir Spivakov a enregistré la musique du film.
Ce film d'animation réalisé entièrement à la main aura demandé près de 6 ans de travail aux 25 personnes composant l'équipe de Garri Bardine. A découvrir dès mercredi dans les salles de cinéma.

 

 

 

Nicholas Angelich, David Fray et David Kadouch, stars du clavier…

nicolas anglelich piano par Stphane de Bourgies couleursEn ce début de saison, les pianistes français sont à l’honneur dans le monde entier !
Nicholas Angelich, musicien américain mais totalement « adopté » par la France, est attendu en Ecosse, au Portugal et à Bruxelles après des concerts très applaudis à Boston (où il a joué le Deuxième Concerto de Brahms sous la baguette de Kurt Masur), Londres, et Bilbao.

David Fray par Paolo-RoversiAprès son triomphe au Festival de Montreux dans Mozart (avec l’Orchestre Philharmonique de Londres) et au Luxembourg avec Emmanuel Krivine dans Ravel, David Fray part en tournée au Japon et en Chine avec l’Orchestre de Paris et Paavo Järvi.
Le jeune pianiste français n’abandonne pas pour autant le récital, comme en témoigne ses concerts à Chicago ou encore au Danemark...

David Kadouch par Caroline DoutreQuant à David Kadouch, révélation instrumentale de l’année 2010 aux « Victoires de la musique », il a donné, depuis septembre 2011, des récitals à Paris et à Moscou, à Toulouse et à Lucerne...
Après avoir joué le Concerto pour piano de Mendelssohn avec le Philharmonique d’Israël, David Kadouch enregistre un album de musique russe pour la maison de disques « Mirare ».

Ne manquez pas ces magnifiques artistes au Festival de Colmar en 2012 !
Nicholas Angelich et David Fray joueront Johann Sebastian Bach avec l’Orchestre de chambre de Stuttgart les 4 & 5 juillet 2012 (église Saint-Matthieu à 21h00), tandis que David Kadouch sera le soliste du Troisième Concerto pour piano de Beethoven le 13 juillet 2012 sous la baguette de Ken-David Masur (église Saint-Matthieu à 21h00), œuvre que Karl Münchinger a dirigé en son temps avec le grand Wilhelm Kempff au piano...

 

Daniel Hope et Sebastian Knauer réunis à Vienne

 

thumb Hope Daniel par Harald HoffmannLe 16 octobre 2011, le célèbre Wiener Konzerthaus de la capitale autrichienne accueillait un concert de haute tenue avec le violoniste britannique Daniel Hope et le pianiste allemand Sebastian Knauer. Avec une belle complicité musicale, ces deux artistes se produisent régulièrement dans un vaste répertoire de sonates pour violon et piano.

Fin octobre 2011, Daniel Hope est attendu aux Etats-Unis (notamment à New York et à Washington), pays où Sebastian Knauer fait également une importante carrière.

Ces deux excellents musiciens qui ont déjà joué au Festival de Colmar (Daniel Hope en 1993 et Sebastian Knauer en 1999) seront à l’affiche de l’hommage à Münchinger en 2012.

sebastian knauer 4Le 4 juillet 2012 à 21h00 à l’église Saint-Matthieu, Daniel Hope dirigera de l’archet l’Orchestre de chambre de Stuttgart dans un programme très festif Bach, Vivaldi & Mendelssohn, alors que Sebastian Knauer sera le super-soliste du concert du 12 juillet 2011 sous la baguette de Vladimir Spivakov dans le dernier Concerto pour piano de Mozart (Orchestre NPR, église Saint-Matthieu à 21h00, également au programme la 4ème Symphonie de Brahms).

 

Ophélie Gaillard aux Invalides à Paris

Ophelie Gaillard par C. DoutreAvant son spectacle très attendu « Bach et la danse » prévu avec le chorégraphe Ibrahim Sissoko dans la région parisienne et un récital à la Rochelle le 20 octobre avec la pianiste Delphine Bardin (que le Festival de Colmar avait accueilli en 2002), Ophélie Gaillard a été à l’affiche d’un magnifique concert donné dans la Cathédrale Saint-Louis des Invalides aux côtés, notamment, de l’altiste Lise Berthaud et de la violoniste Sarah Nemtanu que l’on a pu applaudir au Festival 2011.
L’excellente violoncelliste française (qui, faut-il le rappeler a déjà donné un récital avec la pianiste Edna Stern au Festival de Colmar), a interprété à Paris  Brahms et Dvorak.

C’est dans un tout autre répertoire qu’Ophélie Gaillard reviendra à Colmar en 2012.
La musicienne, qui a récemment reçu de nombreuses récompenses critiques dont le « diapason d’or », pour son enregistrement des Suites pour violoncelle seul de Johann Sebastian Bach, nous proposera avec son ensemble « Pulcinella » un concert entièrement dédié aux Bach père et fils, avec notamment deux Concertos écrits pour violoncelle d’amour et violoncelle de Carl Philip Emmanuel Bach, compositeur auquel elle consacrera son prochain disque.

Ophélie Gaillard et « Pulcinella » seront à la Chapelle Saint-Pierre le 11 juillet 2012 à 18h15 !

 

Nicholas Angelich et « l’ode romantique » au Lac du Bourget

nicolas angelich nbLe festival de la musique romantique au Lac de Bourget propose en 2011 un programme alléchant avec,  entre autres, la participation des pianistes François-Frédéric Guy et Nicholas Angelich.

Dans le redoutable Premier concerto de Liszt, Nicolas Angelich a remporté un succès fulgurant par son interprétation à la fois fantasque et maîtrisée de cette célèbre partition, foisonnante et romantique à souhait.

C’est dans un tout autre répertoire que le musicien apparaîtra pour la première fois au Festival de Colmar en 2012.
Depuis quelques années, Nicholas Angelich se passionne en effet pour la musique de Johann Sebastian Bach dont il a déjà gravé les fameuses Variations Goldberg...

Ne manquez pas la venue de Nicholas Angelich dans deux Concertos pour clavier du Kantor de Leipzig !
Mercredi 4 juillet 2012, église Saint-Matthieu, Orchestre de chambre de Stuttgart sous la direction de Daniel Hope.
Egalement au programme : Mendelssohn et Vivaldi.

 

Daniel Hope au Festival de Luxembourg

 

daniel hope par felix broedeL’édition 2011 du Festival de Luxembourg propose le 4 octobre prochain un programme bouleversant, intitulé « Terezin », du nom du camp de concertation où étaient déportés de nombreux musiciens juifs.
Aux côtés de la célèbre mezzo soprano Anne Sofie von Otter, le violoniste britannique Daniel Hope jouera les œuvres de Viktor Ullmann (1898-1944), Erwin Schulhoff (1892-1942) ou encore Ilse Weber (1903-1944).
Cet hommage à Teresienstadt sera repris le 5 octobre en Belgique et le 10 octobre en Allemagne.

Daniel Hope sera à l’affiche du Festival de Colmar en 2012 après une très longue absence ... et ses débuts remarqués en 1993.
Il dirigera du violon l’Orchestre de chambre de Stuttgart le 4 juillet à 21h00, à l’église Saint-Matthieu.
Au programme : Bach, Vivaldi et Mendelssohn.
Aux côtés de Daniel Hope, Colmar accueillera ce soir-là deux autres solistes :
le pianiste Nicolas Angelich et le violoniste Ionel Adrian Iliescu, premier violon de l’Orchestre de chambre de Stuttgart.

 

Daniel Hope et Sebastian Knauer à Hambourg

Daniel hopeLe 14 septembre 2011, la salle Mozart de Hambourg accueillera un duo violon-piano tout à fait remarquable : Daniel Hope et Sebastian Knauer.
Pour célébrer le grand violoniste Josef Joachim, ami de Brahms et dédicataire de son célèbre Concerto, ils joueront les pièces de Brahms, Clara Schumann, Grieg, Mendelssohn et Joachim.

Le britannique Daniel Hope (que le Festival de Colmar a fait débuter en France en 1993 lors de l’hommage à Yehudi Menuhin !) partagera l’affiche avec l’allemand Sebastian Knauer, musicien que le public du Festival de Colmar a découvert en 1999, lors de son récital particulièrement original dédié à la musique pour piano seul de Leonard Bernstein.

Après une série de concerts très remarqués en Allemagne (il a notamment joué dans le vénérable Gewandhaus de Leipzig), Daniel Hope sera le 15 septembre 2011 à Bruxelles, avant de participer au Festival de Luxembourg début octobre.

Ces deux passionnants artistes seront présents à Colmar lors du Festival 2012 !

Daniel Hope dirigera l’Orchestre de chambre de Stuttgart le 4 juillet 2012 à l’église Saint-Matthieu et jouera en soliste Bach, Mendelssohn et Vivaldi.
Quant à Sebastian Knauer, il sera le soliste du concert donné par l’Orchestre NPR et Vladimir Spivakov le jeudi 12 juillet à Saint-Matthieu

(Mozart, Concerto n°27, K 595).

 

Martin Helmchen triomphe dans Mozart

helmchen.jpgEn 2010, le critique Alain Lompech écrivait dans la revue « Diapason » que le pianiste Martin Helmchen possédait un jeu « d'une vraie perfection » et que sa présence poétique, tout comme sa maîtrise du son, le plaçait parmi les plus talentueux interprètes de sa génération.

A moins de trente ans, Martin Helmchen s'est véritablement imposé en concert et au disque comme un musicien exigeant et inspiré.

Son immense virtuosité et son style naturel font merveille aussi bien dans le répertoire classique que romantique.

  Après avoir joué cet été le Concerto pour piano de Schumann avec le Boston Symphony Orchestra au célèbre Festival de Tanglewood (aux Etats-Unis) sous la direction de Christoph von Dohnanyi, Martin Helmchen s'est produit en formation de chambre en Allemagne et au Festival de Jérusalem aux côtés de la clarinettiste Sabine Mayer et du violoncelliste Heinrich Schiff.

Depuis le 11 septembre, le jeune pianiste allemand, originaire de Berlin, triomphe dans le dernier Concerto de Mozart lors de sa tournée en Allemagne.

Après le concert du 18 septembre à Frankfort, Martin Helmchen sera à l'affiche du Konzerthaus de Berlin, puis à Locarno. Dans cette aventure mozartienne, il est accompagné par l'excellent Junge Deutsche Philharmonie.

Ne manquez pas la première venue de Martin Helmchen au Festival de Colmar !

Le 7 juillet 2012, il jouera le fameux Cinquième concerto pour piano et orchestre de Beethoven, « Empereur » sous la direction de Vladimir Spivakov(Orchestre NPR, église Saint-Matthieu à 21h00).

 

Le Trio Wanderer enregistre l'intégrale Beethoven

trio_wanderer.jpgOn ne présente plus le Trio Wanderer qui, depuis plus de vingt ans, fait partie des meilleurs ensembles de chambre du monde...

Du 12 au 17 septembre 2011, les musiciens enregistrent à Berlin, dans les Studios Teldex, l'intégrale des Trios pour violon, violoncelle et piano de Beethoven.

A ne pas en douter, une gravure très attendue par leurs nombreux admirateurs !

Après avoir remporté un vif succès au Festival de Colmar en 2009 dans le Triple concerto de Beethoven sous la direction d'Ion Marin, le Trio Wanderer sera de retour en 2012 à la Chapelle Saint-Pierre pour le plus grand plaisir des festivaliers et de tous les amateurs de musique de chambre.

Au programme de leur concert : un grand Trio de Mozart (le K 548) et le célèbre opus 100 de Schubert (son Trio n°2).

Une date à retenir dès maintenant : le lundi 9 juillet 2012 à 18h15 !

 

Vladimir Spivakov préside le jury du 11e Concours Sarasate

Vladimir_SPIVAKOV_au_violon_4._Bernard_SCHMIDLE.jpgDu 14 au 21 septembre 2011, Pamplona, la ville natale du grand violoniste espagnol Pablo de Sarasate, accueille la 11ème édition du concours international de violon qui porte le nom de l'illustre enfant du pays.

Le jury du concours (qui se déroule tous les deux ans) est à nouveau présidé en 2011 par Vladimir Spivakov.

Rappelons que certains lauréats de ce concours ont déjà été invités à se produire au Festival de Colmar.

Parmi les gagnants, on citera Tedi Papavrami, Sergey Khatchatryan ou encore Letitia Munoz Moreno, qui a enchanté les festivaliers dans la Symphonie espagnole de Lalo lors du Festival 2011.

Au sein du jury, nous trouverons la violoniste Anna Dzialak Savitska qui participera au Festival de Colmar 2012 au sein du duo de violons « Innovation Duo » (concert le 10 juillet 2012 à 12.30).

 

Nicolas Angelich et Akiko Suwanai ouvre la saison au Louvre

nicolas-angelich-portrait-couleurs.pngLe 21 septembre prochain, la violoniste japonaise Akiko Suwanai (qui a enchanté les festivaliers à Colmar lors du concert du 12 juillet à Saint-Matthieu dans le Premier concerto de Prokofiev ) ouvrira la nouvelle saison musicale à l'Auditorium du Louvre avec le pianiste Nicolas Angelich. Ils joueront un superbe programme  Schumann - Prokofiev - Richard Strauss.

Le plus français des pianistes américains, Nicolas Angelich sera pour la première fois au Festival International de Colmar en 2012.

Après avoir triomphé dans le répertoire romantique et postromantique, le musicien s'est lancé, avec succès, à la conquête de la musique pour clavier de Johann Sebastian Bach...

Pour honorer Karl Müchinger dont les interprétations de Bach avaient fait référence pendant de longues années, c'est bien dans les Concertos pour piano du Kantor de Leipzig que Nicolas Angelich se produira à Colmar le 4 juillet 2012 à l'église Saint-Matthieu.

Il sera le soliste de l'Orchestre de chambre de Stuttgart, ensemble fondé par le chef d'orchestre allemand en 1945.

 

Fanny Clamagirand et Antoine Tamestit au Festival de Lucerne

fanny_clamagirand.jpgAprès le succès que ces deux merveilleux musiciens français ont rencontré au Festival de Colmar en juillet 2011, nous sommes très heureux d'annoncer ici que Fanny Clamagirand et Antoine Tamestit joueront le 14 septembre 2011 la Symphonie concertante pour violon, alto et orchestre de Mozart au Festival de Lucerne.

Ils se produiront avec, excusez du peu, l'Orchestre Philharmonique de Vienne placé sous la baguette de Franz Welser-Möst. Le 16 septembre 2011, Fanny Clamagirand et Antoine Tamestit joueront cette œuvre des plus célèbres, au Festival Enescu. En attendant de pouvoir accueillir à nouveau ces jeunes et brillants artistes à Colmar, nous leur souhaitons tout le succès qu'ils méritent !

 

Orchestre de chambre de Stuttgart au Festival de Lucerne

stuttgarter_kammerorchester_2009_weisser_saal_4_mb.gifFondé en 1945 par Karl Münchinger, l'Orchestre de chambre de Stuttgart est l'un des plus anciens au monde.

Le 13 septembre 2011, cette vénérable formation allemande est invitée à se produire au Festival de Lucerne, en Suisse, manifestation qui figure parmi les plus prestigieuses manifestations dédiées à la musique classique.

L'Orchestre de chambre de Stuttgart propose sous la baguette de son principal chef invité Wolfram Christ un programme dédié au thème de la nuit en musique.

Aux côtés des incontournables Petite musique de nuit & Sérénade nocturne de Mozart, l'ensemble va interpréter La Nuit Transfigurée de Schönberg, La Nuit d'été d'Othmar Schoek, ainsi que la Suite romantique de Franz Schreker.

En toute logique, l'Orchestre de chambre de Stuttgart va inaugurer la 24ème édition du Festival de Colmar dédiée à son fondateur, Karl Müchinger.

Trois concerts passionnants attendent les festivaliers les 3, 4 et 5 juillet 2012 !

Wolfram Christ dirigera d'ailleurs le troisième concert de la série, le jeudi 5 juillet à 21h00 à l'église Saint-Matthieu.

Au programme : Johann Sebastian Bach, Mozart et Brahms avec en solistes le pianiste David Fray et l'hautboïste François Leleux.

 

Page 3 of 17

Go to top