Grigory Sokolov (piano)

grigory sokolov. photo bernard fruhinsholz« L’une des figures les plus singulières du piano russe... Inclassable, ce pianiste subjectif possède une palette de couleurs infinie. Son interprétation a une évidence impérieuse, servie par une maîtrise technique de son instrument à proprement parler phénoménale ! » (Diapason)


« Un grand poète lyrique… On reste abasourdi devant une telle maîtrise technique et un tel engagement émotionnel ! Résumons : on ne sort pas indemne d’une rencontre avec un génie ! » (Classicnews)

Né à Leningrad, Grigory Sokolov crée l’événement en devenant en 1966, à seize ans, le plus jeune lauréat du prestigieux concours Tchaïkovski. Musicien atypique, inspiré, authentique et véritablement hors normes, cet infatigable perfectionniste s’impose de plus en plus comme l’un des plus extraordinaires pianistes de notre temps. Il revient à Colmar pour la septième année consécutive et ses prodigieux récitals qu’il donne au Festival depuis 2006 remportent à chaque fois un triomphe mérité.

 
Aller au haut