bandeau web colmar

Arabella Steinbacher (violon)

arabella-steinbacher_2011.jpg

« Son jeu chaleureux est plein de grâce... Un talent incontestable ! « (Washington Post)

« Lyrisme, feu intérieur et grande maîtrise... Une palette de timbres à faire envie ! » (The New York Times)

« Une interprétation captivante et inspirée, profondeur musicale et approche personnelle très convaincantes... Arabella Steinbacher s’affirme comme une violoniste de tout premier plan ! » (Fono Forum)

« Arabella Steinbacher et son archet serein illuminent les grandes pages du répertoire... Elle n’a rien à envier à David Oïstrakh ! » (Classica)

Née à Munich dans une famille de musiciens, Arabella Steinbacher étudie le violon dans sa ville natale avec Ana Chumachenko et bénéficie des conseils d'Ivry Gitlis. Au début de sa carrière, Arabella Steinbacher fut soutenue par la Fondation Anne-Sophie Mutter, ainsi que personnellement par la célèbre violoniste qui lui a offert un archet de Benoît Rolland.

Sa carrière internationale prend un véritable envol après ses débuts fracassants à Paris en 2004 quand elle joue avec l'Orchestre Philarmonique de Radio France sous la direction de Sir Neville Marriner.

Unanimement acclamée par la critique musicale pour ses enregistrements (notamment avec le chef d'orchestre Marek Janowski), récompensée par les plus hautes distinctions de l'industrie du disque, Arabella Steinbacher joue régulièrement avec les meilleurs orchestres européens et nord-américains. Au cours de ces dernières années, elle a été à l'affiche de l'Orchestre symphonique de Chicago et Christoph von Dohnanyi, le Gewandhaus de Leipzig et Herbert Blomstedt, l'Orchestre de la radio bavaroise et Sir Colin Davis, pour n'en citer que quelques uns.

Invitée par les festivals les plus réputés dont celui de Salzbourg, soliste et chambriste très recherchée, Arabella Steinbacher est actuellement considérée comme l'une des plus brillantes violonistes de sa génération.

Après ses deux remarquables prestations aux Festivals 2007 et 2011, Arabella Steinbacher revient à Colmar, avec son magnifique Stradivarius de 1716, le « Booth », pour l’ouverture du Festival 2013 sous la baguette complice de Marek Janowski.

www.arabella-steinbacher.com

 
Aller au haut