bandeau web colmar

Concept

Les enjeux d'un Festival qui n'a d'autre choix que l'excellence.


Une exigence artistique absolue

Basé sur un concept clair et rigoureux, le Festival de Colmar impose, afin d´acquérir une véritable notoriété internationale, une exigence artistique absolue : des musiciens et des ensembles du plus haut niveau, une programmation cohérente et réfléchie

Un concept original pour un festival pas comme les autres

Le choix d´un thème porteur et d´un concept particulièrement original assurent la pérennisation du festival de Colmar et l´hommage annuel à un grand musicien devient le fil conducteur de l´ensemble de la programmation. Ce concept permet au festival d´aborder tous les répertoires et ouvre de nouveaux horizons : hommage à un instrument, à un pays, à une culture…

Depuis 1989, le Festival International de Colmar propose ainsi un concept tout à fait original et inédit d´un hommage annuel à un grand musicien dont la personnalité et l´interprétation ont marqué notre époque. Cette approche particulière confère à l´ensemble de la programmation musicale du festival une unité et une cohérence exceptionnelles. Ainsi, Colmar a célébré de nombreux grands artistes. Aucune étiquette n´est applicable à cet événement musical colmarien, sinon celle de l´originalité et de l´excellence.

Un directeur artistique de renom Vladimir Spivakov

Le choix d´un directeur artistique de notoriété internationale s´est imposée dès la première année du festival afin d´assurer la cohérence de la programmation musicale. Après avoir remporté de nombreux prix aux concours internationaux de violon (Montréal, Long-Thibaud à Paris, Tchaïkovski à Moscou, Paganini à Gênes…), Vladimir Spivakov entreprend une brillante carrière internationale. Il est lancé en Occident avec une tournée triomphale aux Etats-Unis en 1975 et de nombreux concerts en Europe. Les orchestres les plus renommés l´accueillent en tant que soliste : Chicago, New York, Londres, Amsterdam, Vienne, Berlin et les plus grands chefs le dirigent : Bernstein, Solti, Ozawa, Maasel, Abbado, Giulini…

En 1979, après ses débuts de chef d´orchestre au Ravinia Festival de Chicago, Vladimir Spivakov crée en Russie son propre orchestre, les "Virtuoses de Moscou". Il réunit au sein de ce remarquable ensemble de chambre des musiciens solistes appartenant aux meilleures formations de son pays. Très rapidement, les "Virtuoses de Moscou" vont acquérir une solide réputation internationale, donnant plus de 120 concerts par an dans le monde entier. Après avoir salué ses dons exceptionnels de violoniste, ses enregistrements (plus de 30 disques) et son travail de directeur artistique du Festival de Colmar, le public applaudit en Vladimir Spivakov un artiste complet.


Un festival tourné vers l´avenir

Depuis le début, le Festival International de Colmar, sous l´impulsion de son directeur artistique, s´est tout particulièrement attaché à soutenir et à promouvoir les jeunes musiciens. Ainsi, chaque année, Vladimir Spivakov donne sa chance à nombre de jeunes artistes venus des quatre coins du monde. Aux côtés d´artistes confirmés, ces interprètes talentueux qui seront les grands noms de demain, se produisent à Colmar, avec orchestre ou en récital, et ces concerts servent souvent de formidable tremplin à leur carrière. Le public vient en confiance et la réputation du festival de Colmar, grand découvreur de nouveaux talents, ne cesse de grandir. En effet, le festival de Colmar peut s´enorgueillir de s´être rarement trompé en misant sur les jeunes talents


Les masterclasses

De 1990 à 1994, le festival de Colmar a accueilli une académie musicale tout à fait remarquable tant sur le plan pédagogique qu´au niveau des participants. Des professeurs réputés, souvent solistes de renom, venaient à Colmar des plus grands conservatoires et écoles de musique : Curtis Institute de Philadelphie, l´école Menuhin de Grande Bretagne, le Conservatoire Tchaïkovski et l´Académie Gnessine de Moscou, les Conservatoires de Hanovre, Francfort et New York, sans oublier le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris…
Chaque participant bénéficiait tous les jours d´une heure d´enseignement individuel adapté à son niveau. Certains avaient la chance de travailler avec des artistes tels que Graffman, Heisser, Kraïnev, Pludermacher ou Bashkirov. De nombreux élèves qui ont suivi ces stages à Colmar ont brillamment réussi leur concours d´entrée dans les meilleurs établissements européens, ont gagné divers concours internationaux et ont également pu entreprendre une véritable carrière de soliste. Pendant la durée du festival, plus de 30 professeurs et accompagnateurs, près de 300 participants, ainsi que 20 interprètes, partageaient une expérience musicale inoubliable.

L'Académie musicale

Souhaitant faire renaître la vocation pédagogique du Festival de Colmar, l'École Nationale de musique de Colmar en association avec l'équipe du Festival et avec le soutien de la ville de Colmar et de la ville de Guebwiller, organise dès 2002  une Académie musicale. Pendant quatre années consécutives, les cours se déroulent dans l'abbatiale des Dominicains de Haute-Alsace.

Cette Académie musicale qui aura lieu à partir de l'été 2006 dans les locaux de l'École Nationale de musique à Colmar, propose, dans le cadre des animations autour du Festival, un stage de dix jours dans les disciplines suivantes : violon, violoncelle, piano et flûte. Des professeurs français, russes et allemands, entre autres, dispensent leur enseignement à de petits groupes de stagiaires (sept personnes maximum), assurant ainsi un suivi personnalisé et adapté aux possibilités de chacun. Par ailleurs, les meilleurs élèves de l'académie ont la possibilité de se produire dans le cadre des concerts donnés au Cloître de la Bibliothèque municipale, manifestations qui attirent un très nombreux public et dont le succès va grandissant d'année en année.
 
 
Aller au haut