Frederieke Saeijs se mesure aux Concertos pour violon de Bruch et d'Alban Berg

frederieke SAEIJS par-victor-wigliusGrand prix du Concours Long-Thibaud en 2005, la très talentueuse violoniste hollandaise Frederieke Saeijs joue le 1er avril 2011 à Dessau (en Allemagne ), l’un des plus célèbres concertos romantiques écrits pour son instrument, celui de Max Bruch.
De retour aux Pays-Bas le 3 avril pour un récital avec Nino Gvetadze, elle sera la soliste de l’Orchestre Philharmonique du Brabant les 15 et 17 avril dans le bouleversant concerto A la mémoire d’un ange, composé par Alban Berg.

C’est dans un autre chef-d’œuvre du répertoire concertant pour le violon que Frederieke Saeijs se produira au Festival de Colmar :
le vendredi 8 juillet, elle interprètera le Concerto pour violon de Jean Sibelius sous la baguette de Vladimir Spivakov.

Eglise Saint-Matthieu, à 21h00, Orchestre National Philharmonique de Russie.
Egalement au programme : le Concerto pour deux pianos de Francis Poulenc avec Hélène Mercier et Louis Lortie , ainsi que le Boléro de Maurice Ravel.
 
Aller au haut