bandeau web colmar

Les Opus Festival : Accent 4 au Festival de Colmar

Accent 4Du 2 au 14 juillet de 15h à 15h30*, Accent 4 installe son studio à l’Hôtel Le Maréchal

 Depuis 28 ans, Radio Accent 4 s’est imposée comme le partenaire de toutes les institutions et associations musicales de la région mais aussi comme la radio des musiciens et des mélomanes d’Alsace et d’ailleurs grâce à sa diffusion sur Internet (www.accent4.com).

Les Opus Festival ont pour vocation de tenir informés les auditeurs de l’actualité musicale du 25ième Festival de Musique de Colmar.

Olivier Erouart recevra :

02 juillet : Marianna Chelkova (Festival de Colmar), Pierre Jachez (CIC-Est)
03 juillet : Cyprien Katsaris (pianiste)
04 juillet : Semyon Skigin (pianiste)
05 juillet : Marianna Chelkova (Festival de Colmar)
06 juillet : Gérard Caussé  (altiste), Renaud Capuçon (violoniste)**, Edgar Moreau (violoncelliste)**
07 juillet : Barbara Kuster (violoniste du Quatuor Asasello)
08 juillet : Angela Yoffe (pianiste), Vadim Gluzman (violoniste), Nikolaï Lugansky (pianiste)
09 juillet : Fanny Clamagirand (violoniste), Xavier Phillips (violoncelliste), Ken-David Masur (chef d’ orchestre)
10 juillet : Rémi Géniet (pianiste), Igor Tchetuev (pianiste)
11 juillet : Alexey Petrov (chef de chœur)
12 juillet : Mikhaïl Rudy (pianiste)
13 juillet : Vladimir Spivakov (chef d’orchestre)**
14 juillet : Juliette Galstian (mezzo-soprano), Vasily Ladjuk (baryton)

* Emissions diffusées de 18h à 18h30
** sous réserve

 

Parution du Lohengrin de Wagner par Marek Janowski chez Pentatone Classics

Lohengrin-Janowski"Quatrième station de son intégrale débutée voici il y a plus d’un an et demi, voici le Lohengrin enregistré pour Pentatone Classics par Marek Janowski, à la tête des forces de la radio de Berlin. On rappellera brièvement le principe de ce projet hors normes, en ces temps de disette discographique : publier, sur deux ans, l’intégrale des dix opéras de Wagner représentés à Bayreuth en enregistrant sur le vif les représentations de ces œuvres données en version de concert dans la salle de La Philharmonie de Berlin, avec des distributions soignées et en bénéficiant du savoir faire bien connu des ingénieurs de Pentatone en matière de prise de son...."

lire la suite sur le site http://www.forumopera.com

 

Fanny Clamagirand, Gautier Capuçon et Edgar Moreau au Festival de Saint-Denis

Fanny Clamagirand. photo bernard fruhinsholzEdgar Moreau en train de jouerLe 12 juin 2013, la célèbre Basilique de Saint-Denis accueillait quatre artistes français pour une intégrale des Suites pour violoncelle seul de Bach et de Britten.
Aux côtés d’Anne Gastinel, Ophélie Gaillard et Yan Levionnois (violoncellistes que le Festival de Colmar avait invités à plusieurs reprises), se produisait le jeune Edgar Moreau, révélation instrumentale des « victoires » de la musique classique 2013.
Rappelons que le Festival de Colmar l’avait déjà programmé en 2010 (dans le cadre du OFF) et qu’il sera à l’affiche du concert du samedi 6 juillet 2013 à 12h30 à la Chapelle Saint-Pierre, aux côtés de Renaud Capuçon et de Gérard Caussé (au programme : les Trios pour cordes de Schubert et Mozart).

Le 15 juin 2013, à la maison de la Légion d’honneur, Gautier Capuçon (musicien que l’on ne présente plus !) joue avec Gabriela Montero
les Sonates pour violoncelle et piano de Mendelssohn et Grieg, ainsi que les Variations que Beethoven a composées sur La Flûte enchantée de Mozart.
Retrouvez Gautier Capuçon dans le magnifique Concerto en la mineur de Saint-Saëns au Festival de Colmar le dimanche 7 juillet à 17h à l’église Saint-Matthieu sous la direction de Vladimir Spivakov !

Renaud CAPUCONAvec la complicité du merveilleux pianiste Adam Laloum que les festivaliers ont pu applaudir à Colmar en 2011 et 2012, Fanny Clamagirand, violoniste « star » de la jeune génération, interprète le 23 juin 2013 la Troisième sonate de Brahms, les Trois Romances de Schumann, ainsi que la Première Sonate pour violon et piano de Prokofiev (partition qui figure  d’ailleurs au programme du récital que donnera Vadim Gluzman à Colmar le 11 juillet à 12h30).
Quant à Fanny Clamagirand (qui revient pour la quatrième fois au Festival de Colmar !), elle est à l’affiche du fameux Triple concerto de Beethoven le 10 juillet 2013 à 21h00 à l’église Saint-Matthieu avec le violoncelliste Xavier Phillips et le pianiste Igor Tchetuev (Orchestre N.P.R., direction : Ken-David Masur).

 

Martin Helmchen, mozartien accompli...

Martin Helmchen au pianoDans les Concertos de Mozart, le toucher et la sensibilité musicale de ce pianiste allemand trentenaire (découvert au concours Clara Haskill qu’il remporte en 2001 !) font tout simplement merveille !
Le 7 juin 2013, Martin Helmchen joue à Bruxelles le Concerto n°22 du divin Wolfgang Amadeus avec l’excellent Orchestre symphonique de la ville de Birmingham placé sous la direction du remarquable jeune chef Andris Nelsons.

Après son éblouissante prestation dans le Concerto pour piano n°5 (« Empereur ») de Beethoven au Festival 2012, Martin Helmchen revient à Colmar pour un « midi musical » d’exception en compagnie de sa femme, la violoncelliste Marie-Elisabeth Hecker.
Au programme : la célèbre Sonate « Arpeggione » de Schubert et la Deuxième sonate pour violoncelle et piano de Brahms !
Mardi 9 juillet à 12.30, Koïfhus, salle Roesselmann.

 

Fanny Clamagirand et Anne-Sophie Mutter en Asie

Fanny Clamagirand qui a débuté au Festival de Colmar en 1997 à l’âge de treize ans, s'impose aujourd'hui comme « la révélation du violon français » de ces dernières années après avoir remporté de prestigieuses récompenses dont les Violin Masters 2007 de Monte-Carlo et le concours Kreisler à Vienne en 2005.

Elle a déjà été invitée par le Philharmonique de Vienne (en 2011), l'Orchestre National de France le Philharmonique de Londres...
La violoniste française a été choisie par la chaine ARTE pour participer à l’émission « Les stars de demain » présentée par Rolando Villazon.
Du 7 au 16 juin 2013, Fanny Clamagirand est en tournée en Asie (Taiwan, Hong Kong, Singapour, Shanghai, Seoul, Pékin...) avec la grande violoniste Anne-Sophie Mutter et son ensemble « Mutter’s Virtuosi ». Elle se produira dans un programme particulièrement brillant qui réunit l’Octuor de Mendelssohn et les Quatre Saisons de Vivaldi.

Après son récital très applaudi en 2007, Fanny Clamagirand revient à Colmar dans le Triple Concerto de Beethoven sous la baguette de Ken-David Masur aux côtés du violoncelliste Xavier Phillips et du pianiste Igor Tchetuev.
Une grande soirée Beethoven en perspective !

Jeudi 10 juillet à 21h00, église Saint-Matthieu, Orchestre N.P.R.

 

Rémi Geniet remporte le deuxième prix du concours de la reine Elisabeth 2013 !

remi-geniet-remise-des-prix-du-concours-reine-elisabeth-de-belgiqueA vingt ans, le pianiste français Remi Géniet (qui a été formé par Réna Shereshevskaya, professeure bien connue de tous les Colmariens) a remporté le 1er juin 2013 le deuxième prix au prestigieux concours de la reine Elisabeth.
En finale, Rémi Géniet a choisi d’interpréter le redoutable Troisième concerto de Rachmaninov, œuvre qui sera au programme du concert du 7 juillet au Festival de Colmar 2013 sous les doigts d’Alexandre Romanovsky (17h, à l’église Saint-Matthieu).

Réecouter la prestation de Rémi Geniet :

Quant à Rémi Geniet, il est à l’affiche du concert gala proposé au Koïfhus, salle Roesselmann, dans le cadre de la journée de l’école russe de piano au Festival OFF.
Le 10 juillet 2013 à 12h15, la Ville de Colmar en partenariat avec le Festival de Colmar et avec le soutien financier de la MACIF, vous invite à découvrir Rémi Geniet dans le programme suivant :

Ludwig van Beethoven : Sonate pour piano en mi majeur opus 14
Fritz Kreisler / Sergueï Rachmaninov : Chagrin d'amour (transcription pour piano seul)
Claude Debussy : Etude pour piano en fa majeur Pour les Quartes (Livre I, n°3)
Gyorgy Ligeti : Etude pour piano n°13 L'escalier du diable.

Entrée libre, dans la limite des places disponibles.

 

Sokolov, Rudy, Lugansky, Kissin et les autres...

Grigory SokolovA l’affiche du 33e festival de piano de la Roque d’Anthéron, nous trouvons nombre de musiciens bien connus par les festivaliers colmariens :
le Trio Wanderer et Adam Laloum, Michel Dalberto et Jean-Claude Pennetier, David Kadouch et Claire Désert, sans oublier l’orchestre Sinfonia Varsovia, Antoni Wit ou encore Ilya Rashkovki qui a joué au Festival de Colmar à l’âge de quinze ans après avoir été distingué au concours de jeunes pianistes Vladimir Krainev au Ukraine.

Quant à Grigory Sokolov, Mikhaïl Rudy (et son musée imaginaire), Nikolaï Lugansky ou Evgeny Kissin, vous pouvez les entendre au Festival de Colmar en 2013...
si le voyage au pays des cigales ne vous tente pas !

  • Récital d’Evgeny Kissin – le 5 juillet à 21h00 à Saint-Matthieu.
  • Récital de Nikolaï Lugansky  - le 9 juillet à 18h15 à la Chapelle Saint-Pierre (+ la soirée Schubert le 10 juillet à 18h15 au Théâtre Municipal)
  • Récital de Grigory Sokolov – le 11 juillet à 21h00 à Saint-Matthieu
  • Récital de Mikhaïl Rudy – le 12 juillet à 18h15 au Théâtre Municipal.
 

Quand Marek Janowski dirige Radu Lupu...

marek janowski par-felix-broede 2011Le 31 mai 2013, le Konzerthaus de Berlin accueille une affiche des plus prestigieuse :
le grand pianiste Radu Lupu jouera sous la direction de Marek Janowski l’ultime Concerto de Mozart...
Au programme figurent également les Variations sur un thème de Frank Bridge de Benjamin Britten, ainsi que la célèbre Suite Holberg de Grieg.

Retrouvez Marek Janowski à la tête de son excellent Orchestre symphonique de la radio de Berlin !
Ils seront à Colmar, à l’église Saint-Matthieu les 2, 3 et 4 juillet 2013.
Cette mini-série culminera avec la Septième symphonie de Bruckner (le 4 juillet à 21h00).

 

Grigory Sokolov triomphe à Milan

Grigory SokolovAprès Francfort, Saint-Pétersbourg, Rome, Barcelone, Varsovie et Hambourg, le phénoménal pianiste russe remporte un nouveau triomphe à Milan le 22 mai 2013.
Artiste hors normes, Grigory Sokolov force le respect par l’authenticité absolue de ses choix et de son engagement sans faille au service de la Musique au sens le plus noble du terme.

Fidèle au Festival de Colmar depuis 2006, il reviendra pour la huitième année consécutive à l’église Saint-Matthieu le jeudi 11 juillet 2013 à 21h00.
Ne manquez sous aucun prétexte son sublime programme Schubert-Beethoven avec, notamment, la sonate « Hammerklavier », l’un des sommets absolus de la littérature pianistique !

 

Renaud Capuçon rend hommage à Christian Ferras

Renaud CapuçonIl y a un peu plus de trente ans disparaissait Christian Ferras, l’un des plus étonnants violonistes français, laissant des milliers d’orphelins à travers le monde...
Le 23 mai 2013, Renaud Capuçon rendra hommage à ce grand artiste qui avait formé avec le pianiste Pierre Barbizet un duo de rêve.
Avec la complicité de Khatia Buniatishvili, Renaud Capuçon joue au Théâtre des Champs-Elysées un programme « choc » qui comprend la Sonate pour violon et piano de César Franck, la Deuxième sonate de Bartok et l’injustement méconnue Troisième sonate d’Enesco.

Renaud Capuçon sera à l’affiche du 25e Festival de Colmar pour un « midi musical » d’exception le samedi 6 juillet 2013 à 12.30 à la Chapelle Saint-Pierre
en compagnie de l’altiste Gérard Caussé et du jeune prodige du violoncelle français Edgar Moreau.

 

Marie-Elisabeth Hecker et Martin Helmchen : un duo au sommet !

Marie-Elisabeth HeckerMartin Helmchen au pianoAlors que le pianiste Martin Helmchen joue le 19 mai à Karlsruhe un concerto de Mozart, son épouse, la violoncelliste Marie-Elisabeth Hecker se produit au célèbre Queen Elisabeth Hall de Londres aux côtés (excusez du peu !) de la grande Mitsuko Uchida dans le Trio opus 99 de Schubert (avec Veronika Eberle au violon).

La carrière de ce couple de musiciens à peine trentenaires est littéralement en train d’exploser depuis quelques années...
Le Festival de Colmar est particulièrement fier de pouvoir les inviter à jouer dans le cadre intime des « midis musicaux ».
Ne manquez pas cette « matinée sonates » d’exception !
Le mardi 9 juillet à 12h30Marie-Elisabeth Hecker et Martin Helmchen proposent au Koïfhus un sublime programme Schubert-Brahms...

 

Alexeï Ogrintchouk au Queen Elisabeth Hall

Alexey OgrinchoukHautbois solo du prestigieux Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam et soliste international réputé, Alexeï Ogrintchouk est à l’affiche de la célèbre salle londonienne le 17 mai 2013.
Il joue, entre autres, les Variations pour hautbois et piano de Benjamin Britten, compositeur britannique dont nous fêtons le centenaire de naissance cette année.

Après avoir triomphé dans le Concerto pour hautbois de Mozart en Malaisie sous la direction de Paul Goodwin en avril, le très talentueux musicien russe se produira dans le Concerto de Richard Strauss en Espagne les 30 et 31 mai 2013.

Soutenu à ses débuts par de nombreuses fondations russes, découvert par le Festival de Colmar à l’âge de quinze ans, Alexeï Ogrintchouk a été formé en France par le grand hautboïste Maurice Bourgue.

Déjà applaudi à de nombreuses reprises au Festival, Alexeï Ogrintchouk sera de retour le samedi 6 juillet à 21h00 à Saint-Matthieu dans le Concerto pour hautbois de Mozart sous la direction de Vladimir Spivakov.
Egalement au programme : Haydn et Chostakovitch.

 

Vladimir Spivakov et le 10e festival « Moscou accueille ses amis »

File4213Du 20 mai au 3 juin 2013, la dixième édition du festival qui accueille les jeunes musiciens se déroule à Moscou, au Palais de la musique présidé par Vladimir Spivakov.
Ce forum accueille les artistes venus de sept pays et représente le plus gros projet de la Fondation Vladimir Spivakov.
Depuis le début de cette initiative, Moscou a accueilli près de vingt mille jeunes venus de cinquante pays !
Lors du concert d’ouverture le 20 mai, l’orchestre de chambre « Les Virtuoses de Moscou » sous la direction de Vladimir Spivakov a permis aux très jeunes solistes originaires de la Suède, de la Corée du Sud, d’Ukraine, de Russie et de France de jouer devant le public enthousiaste.

« Les Virtuoses de Moscou » seront de retour à Colmar le 5 juillet à 18h15 au Théâtre Municipal et le 6 juillet à 21h00 à l’église Saint-Matthieu.

 

Evgeny Kissin au Carnegie Hall de New York

Evgeny KissinAprès la Philharmonie de Berlin, Salzbourg, Washington et Chicago, Evgeny Kissin donne le vendredi 3 mai 2013 un récital dans la mythique salle du Carnegie Hall de New York.
Le 19 mai, il y sera également le supersoliste du Quatrième concerto pour piano et orchestre de Beethoven sous la direction de James Levine et avec la complicité de l’Orchestre du Metropolitan Opera de New York.

Ne manquez pas le retour de ce pianiste d’exception qui joue au Festival de Colmar depuis plus de vingt ans !

Le vendredi 5 juillet 2013 à 21h à l’église Saint-Matthieu, Evgeny Kissin jouera Haydn, Beethoven, Schubert et Liszt.

 

Quand Gergiev rêve de Sokolov...

Grigory SokolovLa revue Classica du mois de mai 2013 publie une longue interview de Valery Gergiev à l’occasion de son 60e anniversaire.
A la question de Bertand Dernoncourt : « Avec qui rêvez-vous de jouer ? », le chef d’orchestre répond en citant un seul nom !
« Le pianiste Grigory Sokolov... Un miracle permanent ! »

Ne manquez pas le rendez-vous colmarien annuel avec ce génie du clavier !
Grigory Sokolov jouera Schubert et Beethoven (la Sonate Hammerklavier !) le jeudi 11 juillet 2013 à 21h à l’église Saint-Matthieu.

 

Martin Helmchen et L’Oiseau prophète...

Martin HelmchenLe pianiste allemand Martin Helmchen qui a fait sensation au Festival de Colmar 2012 est un coloriste et un « narrateur » exceptionnel.
Son dernier disque consacré à Robert Schumann (Etudes symphoniques, Scènes de la forêt...) a reçu le « choc » de la revue Classica en avril 2013.
Dans les Scènes de la forêt, il expose ses idées musicales avec une superbe maîtrise.
Son piano, chaleureux et romantique à souhait, nous permet de retrouver une conception de Schumann chargée d’émotions.

Après Beethoven en 2012, c’est dans Schubert et Brahms que Martin Helmchen se produira au Festival de Colmar en 2013 aux côtés de son épouse, la très talentueuse violoncelliste Marie-Elisabeth Hecker.
Un « midi musical » qui promet d’être passionnant !
Le mardi 9 juillet à 12.30 au Koïfhus.

 

Le Quatuor Belcea et l’intégrale Beethoven

Quatuor BelceaAprès un premier volume « empli de flamboyantes beautés », pour reprendre l’expression d’un critique musical français, le deuxième album de l’intégrale des quatuors à cordes de Beethoven par les Belcea a paru chez Zig-Zag Territoires.
Il comprend deux quatuors de l’opus 18, la Grande Fugue, le Premier Quatuor Razumovsky, ainsi que trois des derniers quatuors.

Enregistrées « live », ces pages présentent une véritable continuité dramatique, et Corina Belcea, premier violon du Quatuor, s’y avère d’une exceptionnelle musicalité.
La presse spécialisée accueille chaleureusement cette nouvelle version de l’« Himalaya beethovénienne », une approche neuve qui ne démérite en rien en comparaison avec les grandes versions discographiques récentes des Artemis, des Hagen, des Prazak ou des Takacs.

Ne manquez pas la venue du Quatuor Belcea à Colmar le samedi 6 juillet 2013 à 18h15 à la Chapelle Saint-Pierre !
Au programme : Haydn, Mozart et, bien entendu, Beethoven...

 

Page 1 sur 7

Aller au haut