David Kadouch, de Toulouse à Washington...

David Kadouch2 crédit photo David KadouchAprès avoir brillamment joué le Deuxième concerto de Beethoven le 7 novembre 2014 à la Halle aux Grains (avec le Capitole de Toulouse et Joseph Swensen) et un concert de musique de chambre très remarqué à Moscou aux côtés du violoniste Renaud Capuçon, le jeune pianiste français est parti en tournée aux Etats-Unis, où il donne des récitals à Miami et à Washington. Son récital dans la capitale américaine (Bach, Schumann, Liszt et Bartok ») a été qualifié par le Washington Post de « brillant et imaginatif ».

David Kadouch (qui fut la « révélation jeune talent » des « Victoires de la Musique » en 2010 et « Young Artist of the Year » aux Classical Music Awards en 2011) se produit au Festival de Colmar en soliste et en formation de chambre depuis plusieurs années.

Il sera 7 juillet 2015 l’interprète du superbe Concerto pour piano et trompette de Chostakovitch sous la baguette de Vladimir Spivakov.

Eglise Saint-Matthieu à 21h00., Orchestre National Philharmonique de Russie.

------------------------------

The Washington Post

 By Patrick Rucker, December 7

French pianist David Kadouch played an intelligent and imaginative recital in the Meyer Concert Series on Friday night.

Kadouch’s program, titled “The Traveler’s Ear,” centered on four Western composers inspired by travel.

First was Bach’s “Capriccio on the Departure of His Beloved Brother,” the composer’s farewell to his older brother, who left Germany for Sweden. Kadouch’s lavishly embellished and sparsely pedaled interpretation captured the sense of a tender, heartfelt farewell.

Schumann’s evocative “Forest Scenes,” nine vignettes depicting an excursion in the woods, were spirited and lyrical, with “Haunted Spot” and “The Prophet Bird” especially atmospheric.

The heart of the concert was two very different works of Liszt. First came the “Weinen, Klagen Variations,” Liszt’s meditation on the bass line of one of Bach’s cantatas. Kadouch easily negotiated the considerable technical challenges of this stark, philosophical work in a performance that was rich in contrasts. After intermission came the “Petrarch Sonnets,” piano arrangements Liszt made of three of his early Italian songs. Though played expressively, their emotional intensity seemed held at arm’s length. Kadouch’s interpretation of Bartok’s “Out of Doors” suite was immensely assured and perceptive, providing the perfect culmination of the evening.

Kadouch is an intellectual pianist, one who seems to favor head over heart. His musical instincts are sound, and it will be interesting to observe how his career, already taking hold in Europe, will develop as he plays more in the United States.

 

Le Quatuor Danel sur les ondes de France Musique

Quatuor-Danel-Ant-Clausen
L’excellente formation française (Marc Danel et Gilles Millet  au violon, Vlad Bogdanas à l’alto et Yovan Markovitch au violoncelle) donne le lundi 22 décembre à la Maison de Radio France (dans le cadre des concerts « Plaisirs du Quatuor ») un programme entièrement russe qui met en regard le Troisième Quatuor à cordes de Chostakovitch et le Troisième Quatuor à cordes de Tchaïkovski.

 Diffusé par France Musique, ce concert vaut le détour !

 Fondé en 1991, le Quatuor Danel s’est rapidement imposé comme l’une des meilleures formations actuelles.

Il excelle autant répertoire classique et romantique que dans la musique russe.

Ne manquez pas leur première venue au Festival international de Colmar !

Le vendredi 10 juillet 2015, les Danel seront à l’affiche du concert de musique de chambre à la Chapelle Saint Pierre en compagnie du grand clarinettiste français Pascal Moraguès.

Au programme : les Quintettes pour clarinette et cordes de Weber et de Mozart.

 

Gautier Capuçon joue Britten salle Pleyel à Paris

FIC 2013 7 juillet NPR CAPUCON GAUTIERphoto bernard fruhinsholz 66Les 19 et 20 novembre 2014, la salle de concerts parisienne propose un concerto rare et un soliste prestigieux dirigé d’une main de maître par David Zinman.

Gautier Capuçon se met au service du génie subtil du grand compositeur britannique Benjamin Britten et joue son remarquable Concerto pour violoncelle et orchestre.

 Ne manquez pas la venue de la star du violoncelle français au Festival de Colmar !

Pour sa troisième participation à notre manifestation, Gautier Capuçon sera, aux côtés de son frère Renaud et de la pianiste Hélène Mercier,

à l’affiche du célèbre « Triple Concerto » de Beethoven le samedi 11 juillet 2015 à 21h à l’église Saint-Matthieu.

Une belle soirée Beethoven en perspective !

 

Grigory Sokolov signe un contrat d’exclusivité avec le mythique label Deutsche Gramophon !

sokolov deutsch gramophonDepuis quelques jours, les admirateurs de l’immense pianiste trépignent de joie :

le célèbre label jaune va sortir en janvier 2015 l’enregistrement du récital que Grigory Sokolov a donné au Festival de Salzbourg en 2008.

Anti-star par excellence, Grigory Sokolov s’impose comme l’un des artistes les plus authentiques et les plus originaux de notre temps.

Peu présent au disques ces dernières années, il comblera les millions de ses fans avec cette collaboration annoncée avec la maison de disques allemande.

Ajoutons que toutes les futures gravures de Grigory Sokolov seront captées « live ».

Le Festival est particulièrement fier d’annoncer la venue de ce génie du clavier pour son récital annuel colmarien (depuis 2006 !)

le vendredi 10 juillet 2015 à l’église Saint-Matthieu à 21h et remercie très sincèrement Grigory Sokolov pour sa généreuse fidélité.

 

Les frères Capuçon triomphent à Paris

Renaud CapuçonGauthier CapuçonA quelques jours d’intervalle, Renaud et Gautier Capuçon ont fait les beaux jours de la salle Pleyel à Paris.

Le samedi 11 octobre, le cadet, Gautier, a proposé avec la complicité de la star sino-américaine du clavier Yuja Wang, la célèbre Arpeggione de Schubert, ainsi que la Sonate pour violoncelle et piano de Debussy.

Le lundi 13 octobre, c’est à l’aîné que revient l’honneur de faire entendre les grands chefs-d’œuvre de la musique de chambre pour violon et piano.

Avec la pianiste géorgienne Khatia Buniatishvili (dont la carrière « explose » littéralement depuis quelques années), Renaud Capuçon joue, toujours salle Pleyel, la Sonate pour violon et piano de César Franck, celle de Grieg, ainsi que les Quatre pièces romantiques de Dvorak, partition que les festivaliers ont déjà entendue à Colmar sous les doigts de Vladimir Spivakov.

Si Renaud et Gautier Capuçon se sont déjà produits au Festival de Colmar, c’est pour la première fois qu’ils joueront ensemble lors de la prochaine édition qui met à l’honneur les artistes français.

Ils seront à l’affiche – avec Hélène Mercier au piano – dans le Triple Concerto de Beethoven.

Une magnifique soirée dédiée à Beethoven vous attend le 11 juillet 2015 à Saint-Matthieu !

 

Marek Janowski à la Philharmonie de Berlin

Marek Janowski credit photo Felix BroedeA la tête de son orchestre R.S.B. (Orchestre symphonique de la Radio de Berlin), l’illustre chef allemand a dirigé le 14 septembre 2014 à la Philharmonie de Berlin un superbe programme Bach-Beethoven avec, notamment, la très rare orchestration du Quatuor opus 131 de Beethoven due à Dimitri Mitropoulos.

 Notez d’ores et déjà les dates de la prochaine venue de Marek Janowski à Colmar pour trois concerts en 2015 !

Les 3, 4 et 5 juillet, il dirigera à Saint-Matthieu trois programmes passionnants : Mozart, Beethoven, Liszt, Richard Strauss et Bruckner...

 

Jean-Yves Thibaudet à Paris, salle Pleyel...

Jean-Yves Thibaudet MOOD 4
Les 1er et 2 octobre 2014, Jean-Yves Thibaudet a joué I got rhythm, les irrésistibles variations pour piano de Gershwin.

L’Orchestre de Paris sera placé à cette occasion sous la direction du chef chinois Long Yu.

 Le grand pianiste français sera pour la première fois à l’affiche du Festival international de Colmar en 2015 et jouera avec l’Orchestre symphonique de la radio de Berlin et Marek Janowski le Deuxième concerto pour piano de Franz Liszt.

Prenez date, ce concert est à ne pas manquer !

Eglise Saint-Matthieu, le 4 juillet 2015 à 21h00.

 
Aller au haut